Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre le terrorisme

Le nouveau patron de la lutte contre la radicalisation veut mobiliser les élus locaux

Publié le 23/03/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Gravel
La Gazette
Selon Christian Gravel, nouveau secrétaire général du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), les élus locaux doivent « rassembler leurs forces pour défendre la République ». Devant les états généraux de la sécurité locale, il a également insisté sur le partage d'informations entre les acteurs de terrain pour lutter contre la radicalisation, mais aussi la délinquance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le ton était grave, à l’image des défis auxquels le pays fait face, selon lui. « L’actualité de ces derniers mois, ces dernières semaines a été extrêmement dense », a d’emblée rappelé le préfet Christian Gravel, à l’occasion d’une prise de parole rare devant les états généraux de la sécurité locale, organisés le 16 mars par « La Gazette ».

Et de souligner les « drames qui ont révélé de nouveau le phénomène de bande des mineurs », « l’usage des réseaux sociaux dans les processus menant à la violence », « les attaques terroristes l’automne dernier, notamment à Conflans-Sainte-Honorine » ou encore « les ravages de l’islamisme dans de trop nombreux territoires ».

Face à ces nouvelles menaces, « radicalisation », « séparatisme islamiste », « discours antirépublicain » ou  « dérives ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le nouveau patron de la lutte contre la radicalisation veut mobiliser les élus locaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement