Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Edito] Convention citoyenne

Convention citoyenne pour le climat : clap de fin

Publié le 12/03/2021 • Par Brigitte Menguy • dans : France

changement climatique
Jozsitoeroe/Adobestock
A l'issue de la Convention citoyenne pour le climat, le 28 février, une évaluation des propositions rendues au président de la République, huit mois plus tôt, a été faite. Même si tous s'accordent pour trouver la démarche inédite et hors norme, la note finale donnée au gouvernement est sans appel : 3,3 sur 10. Peut mieux faire !

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un dimanche ne fait pas l’autre. Le dimanche 28 février, les 150 participants de la Convention citoyenne pour le climat étaient réunis, une dernière fois, pour débattre et évaluer les avancées ainsi que les abandons de leurs propositions, rendues au président de la République huit mois plus tôt. A l’issue de cette plénière, leur note est sévère : 3,3 sur 10, s’agissant de leur appréciation de la prise en compte, par le gouvernement, de leurs propositions. Une semaine après, le dimanche 7 mars, le garant de cette participation citoyenne XXL, Cyril Dion, prend la plume, dans une tribune publiée sur le site du « Monde », pour vanter les mérites d’un tel procédé démocratique. A la première lecture, son texte bienveillant dénote avec le ton écolo-militant qui a fait la marque de fabrique de ses films. Mais passé cette première impression, sur le fond, pour lui aussi, le verre est à moitié vide.

Hors norme

Car l’exercice démocratique qui vient de s’achever est sans précédent dans l’histoire républicaine française. Jamais une concertation citoyenne d’une telle envergure, sous cette forme, n’avait vu le jour. Cyril Dion reconnaît le « travail hors norme » accompli par les citoyens participants. Il les félicite d’avoir « réussi à construire un plan solide, répondant à des objectifs climatiques et sociaux ambitieux, acceptables pour une majorité ». Un bijou de consensus démocratique pour lequel paierait cher tout représentant de la nation.

Sans filtre

Mais à l’heure où les collectivités s’engagent, elles aussi, dans des conventions citoyennes locales, il faudra leur conseiller la vigilance. L’exercice délibératif nécessite du temps, de l’organisation, de l’indépendance et de la sincérité. Et c’est tout cela qui a peut-être manqué à la première convention citoyenne nationale. Emmanuel Macron s’était engagé à transmettre sans filtre les propositions citoyennes au gouvernement. Le 8 mars, c’est un texte revu et corrigé que l’exécutif a présenté devant les parlementaires. De quoi tuer dans l’œuf la promesse d’un nouveau mode de gouvernance.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Convention citoyenne pour le climat : clap de fin

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement