logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/725722/les-collectivites-se-mobilisent-pour-lutter-contre-la-precarite-menstruelle/

SANTÉ PUBLIQUE
Les collectivités se mobilisent pour lutter contre la précarité menstruelle
Maëlle Bénisty | Actu expert santé social | France | Publié le 05/03/2021 | Mis à jour le 08/03/2021

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars, des opérations locales de collecte et de distribution de protections hygiéniques pour les femmes précaires voient le jour. Aux côtés des associations, les collectivités entendent ainsi lutter contre la précarité menstruelle et briser les tabous qui l’entourent.

Avoir ses règles, ça coûte cher. Les personnes menstruées dépenseraient environ 3800 euros dans leur vie pour s’équiper en protections hygiéniques et en anti-douleur. En France, près de 2 millions de femmes n’auraient pas les moyens de se procurer de tels équipements pendant leurs règles. A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, des collectivités ont décidé de leur venir en aide.

 Faciliter l’accès aux produits d’hygiène

La Métropole de Lyon a choisi cette date symbolique pour lancer une grande collecte de protections périodiques avec l’association Règles Elémentaires. Jusqu’au 28 mai, les riverains pourront déposer des tampons, serviettes hygiéniques ou protections lavables dans une trentaine de boîtes prévues à cet effet, réparties dans les Maisons de la Métropole. Les dons seront ensuite redistribués à des associations partenaires. « C’est une première pour nous. Le but est de médiatiser ce sujet trop peu entendu », explique la Métropole. « Pendant longtemps, on n’a pas considéré ces produits comme étant de première nécessité et on a surtout sous-estimé la difficulté pour certaines femmes de s’en procurer », avance Tara Heuzé-Sarmini, fondatrice et ...