Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ressources humaines

Les métropoles n’ont pas tenu les promesses d’optimisation

Publié le 10/03/2021 • Par Maud Parnaudeau • dans : France, Toute l'actu RH

Métropole de Rouen
Métropole de Rouen fabianodp/Adobestock
Selon la Cour des comptes, la création des métropoles n’a pas suffisamment mutualisé ni rationalisé les moyens. La jeunesse des structures et les objectifs poursuivis expliquent le delta entre les attentes et la réalité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le statut de métropole, qui devait servir à atteindre « un degré d’intégration plus élevé, permettant une rationalisation de l’action publique » (1), n’a, pour l’heure, pas tenu ses promesses. C’est la conclusion de la Cour des comptes dans un rapport publié en décembre 2020. Les magistrats financiers déplorent que la mise en place des métropoles ne se soit pas suffisamment traduite par de l’optimisation, regrettant, au passage, que « les organisations en place sont encore largement héritées des EPCI préexistants ». « Quand la métropole a été créée, en 2016, nous partions d’un bloc de compétences transférées déjà important. Pour cette raison, il n’y a pas eu de grand soir ! » indique Sophie Egloffe, directrice des ressources humaines du Grand Nancy (20 communes, 1 350 agents, 256 600 hab.).

Priorité à l’opérationnel

Si pour les anciennes communautés urbaines, l’intégration de nouveaux agents a pu être limitée (six postes pour la voirie départementale et autant pour le fonds de solidarité logement au terme de deux années de délégation à Nancy), la marche a été beaucoup plus haute pour les anciennes communautés d’agglomération. Ce qui pourrait expliquer, en partie, que les processus de gestion et d’organisation n’aient pas été significativement modifiés.

« La priorité a été donnée aux transferts de personnels liés aux transferts de compétences », constatent les sages de la Rue Cambon, qui estiment que « le rôle et l’organisation des fonctions supports mériteraient maintenant d’être revus pour plus d’efficacité et d’efficience ».

Peu de mutualisations

Les mutualisations, particulièrement, n’ont pas véritablement progressé. Si la création des métropoles a pu accélérer ou approfondir les mises en commun de moyens et de services « elle n’en est que rarement à l’origine », observe encore la cour. « Les métropoles sont très récentes. Toutes les actions de structuration se mettent en place au fur et à mesure, mais prennent du temps », plaide Nicolas Mayer-Rossignol, président de la métropole de Rouen (71 communes, 1 700 agents, 490 000 hab.).

Les gains financiers attendus par les mutualisations restent, de fait, globalement limités. Peut-être n’atteindront-ils jamais le niveau espéré. Dans sa réponse à la cour,

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les métropoles n’ont pas tenu les promesses d’optimisation

Votre e-mail ne sera pas publié