Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Aide aux victimes

La pandémie de Covid-19, terreau fertile pour les dérives sectaires

Publié le 26/02/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Alzheimer manipulation secte mental cerveau -UNE
Sangoiri / Fotolia
Gourous, coachs de vie et autres charlatans profitent de l’angoisse liée à la pandémie de Covid-19. Les dérives sectaires sont en hausse en France, selon un rapport inquiétant de la Miviludes, du renseignement territorial, de la police et de la gendarmerie remis jeudi 25 février à Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté. Les zones rurales sont particulièrement touchées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La pandémie s’avère être une véritable aubaine pour les gourous. C’est ce qui ressort d’un rapport inédit sur les mouvements sectaires en France, remis jeudi 25 février, à Marlène Schiappa. Cet automne, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté avait confié une mission commune au SCRT, aux services judiciaires spécialisés de police et de gendarmerie ainsi qu’à la mission interministérielle ad hoc (Miviludes). « Jusqu’ici, on savait qu’il y avait des dérives mais nous ne disposions pas d’une cartographie vraiment précise », explique-t-on au ministère de l’Intérieur. Les résultats font froid dans le dos.

La Miviludes constate ainsi une augmentation de ses saisines par rapport à 2019 avec 80 signalements en lien direct avec la crise sanitaire entre ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La pandémie de Covid-19, terreau fertile pour les dérives sectaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement