Économie circulaire

De la zone de gratuité à l’Atelier tiers lieux

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

J.C. Chaudron – Cyclad

À Surgères, le syndicat mixte Cyclad mène une démarche novatrice en matière d’économie circulaire depuis dix ans. Après les CyclaB’box, zones de gratuité permanente, il s’apprête à ouvrir un bâtiment qui accueillera plusieurs fablabs, l’Atelier.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pionnier en matière de don et de réemploi, le syndicat mixte Cyclad à Surgères, en Charente-Maritime, a lancé l’une des premières zones de gratuité, il y a dix ans déjà. « L’objectif était d’interpeller les habitants sur le potentiel du réemploi et de faire travailler ensemble les boutiques solidaires », se rappelle Gaëlle Merle, responsable prévention du syndicat.

La journée « Donnez-prenez », qui avait lieu dans un gymnase, a rencontré tout de suite un franc succès : 2 500 personnes dès la première année, 4 800 en 2013. Labellisé « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage » en 2014, le syndicat a stoppé cet événement en 2018, car il s’agissait avant tout de donner une impulsion. Le relais a été pris par de nouvelles associations spécifiquement dédiées au zéro déchet. Cyclad arrive juste ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

2  |  réagir

04/03/2021 06h58 - E SIMON

Cette action parait très intéressante mais n’entre-t-elle pas en « concurrence » avec les ressourceries type Emmaüs pour qui la vente d’objets que les particuliers donnent permet d’autofinancer l’insertion dans le travail de personnes qui souvent ne pourraient pas répondre aux critères habituels de l’emploi. Comment sont rémunérés, par exemple les chargés de mission des CyclaB’box et les employés des décheteries ? Si les objets proposés sont « gratuits » (la gestion de ces espaces a certainement un coût…), les clients ne vont-ils pas déserter les ressourceries où il reste toujours, même s’il est faible, un prix à payer ?

Signaler un abus
    15/03/2021 11h10 - Cyrille Pac

    Bonjour
    L’objectif du syndicat n’est pas du tout de concurrencer les ressourceries de son territoire. Seuls les objets jetés en déchetterie sont proposés dans les CyclaB’box. Les personnels sont rémunérés par le syndicat, comme dans toutes les déchetteries.

    Bien à vous.

    Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP