Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Fermetures de classes : la pilule ne passe pas

Publié le 16/02/2021 • Par Michèle Foin • dans : France

A photo of an empty classroom
Stephen Coburn - Fotolia
Malgré les efforts consentis pour le premier degré, les fermetures de classes restent nombreuses, notamment dans les territoires ruraux. Des décisions qui passent mal alors que les maires peinent à appliquer le protocole sanitaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis quelques jours, la colère gronde chez les élus, au fur et à mesure que sont dévoilées les ouvertures et fermetures de classes du premier degré à la rentrée 2021. Car les premières ne compensent pas toujours les secondes. Comme chaque année en février, au gré de la tenue des Conseils départementaux de l’Education nationale (CDEN), qui annoncent la carte scolaire pour la rentrée suivante, parents, syndicats et élus manifestent leur mécontentement. Pétitions, manifestations, lettres au ministre de l’éducation nationale…

Cette année, toutefois, la pression est particulièrement forte sur le terrain. Pourtant, malgré la baisse démographique attendue (56 000 élèves de moins en 2021), qui correspondrait à 5 800 emplois en moins, 2 489 postes d’enseignement seront créés. Le ministère de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fermetures de classes : la pilule ne passe pas

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement