Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Assainissement

A qui incombe les travaux de mise aux normes d’une installation d’assainissement non collectif ?

Publié le 16/02/2021 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales : L’article L. 1331-11-1 du code de la santé publique prévoit, pour la vente de tout ou partie d’un immeuble à usage d’habitation non raccordé au réseau public de collecte des eaux usées, la fourniture obligatoire par le propriétaire-vendeur du diagnostic d’assainissement non collectif, daté de moins de trois ans, délivré par le service public d’assainissement non collectif.

L’article précité prévoit également que si le contrôle des installations d’assainissement non collectif est daté de plus de trois ans ou inexistant, sa réalisation est à la charge du vendeur.

En application de l’article L. 271-4 du code de la construction et de l’habitation en cas de non-conformité de l’installation d’assainissement non collectif lors de la signature de l’acte authentique de vente, l’acquéreur fait procéder aux travaux de mise en conformité dans un délai d’un an après l’acte de vente. Le même article dispose par ailleurs qu’en l’absence de diagnostic, le vendeur ne peut s’exonérer de la garantie des vices cachés au sens du code civil.

Une fois le bien vendu, le nouveau propriétaire de la maison devient responsable de l’entretien régulier de son installation. En cas de fonctionnement défaillant de l’installation d’assainissement non collectif, il lui revient de prendre en charge les travaux de mise aux normes.

L’article L. 2224-8 du code général des collectivités territoriales prévoit que la commune peut assurer, avec l’accord écrit du propriétaire, l’entretien, les travaux de réalisation et les travaux de réhabilitation des installations d’assainissement non collectif. Le propriétaire pourra donc avoir recours aux services payants de la commune ou à une entreprise spécialisée pour réaliser ces travaux. Toutefois, si le propriétaire n’a pas les moyens financiers de les prendre en charge, il peut bénéficier d’aides financières.

Enfin, les collectivités compétentes conservent également une mission d’information et de conseil du propriétaire sur la règlementation en vigueur, notamment à l’aide de différents supports mis à disposition sur le site interministériel de l’assainissement non collectif.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A qui incombe les travaux de mise aux normes d’une installation d’assainissement non collectif ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement