Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Finances publiques

La présentation du budget – Fiche n° 12

Publié le 09/08/2011 • Mis à jour le 20/10/2020 • Par La Rédaction • dans : Fiches de révision

L'autorisation budgétaire est donnée sur la base de la présentation juridique du budget. La présentation financière du budget permet seulement d’éclairer la décision du Parlement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Les finances publiques 1 : les règles budgétaires

I – La présentation juridique du budget

Traditionnellement, la présentation se faisait par ministère et par chapitre. Toutefois, la loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001 (LOLF) a remis fondamentalement en question cette présentation. Une nouvelle architecture à deux niveaux est mise en place (voir le tableau sur la fiche à télécharger).

A – Les programmes

a) Le contenu

Contrairement aux chapitres qui regroupaient les dépenses selon leur nature ou leur destination, les programmes se décomposent en plusieurs actions clairement identifiées.
A travers les programmes la discussion budgétaire est plus intelligible, puisque les crédits discutés sont la transcription financière de l’activité des ministères. Ce qui veut dire que les parlementaires et à travers eux les citoyens sont à même de comprendre, à la simple lecture de la nomenclature, quels sont les grands axes de l’action de l’Etat et où se situent les priorités de l’action gouvernementale.

Plus précisément, selon l’article 7 de la LOLF :

Un programme regroupe les crédits destinés à mettre en œuvre une action ou un ensemble cohérent d’actions relevant d’un même ministère et auquel sont associés des objectifs Finances publiques précis, définis en fonction de finalités d’intérêt général, ainsi que des résultats attendus et faisant l’objet d’une évaluation.

Les différents crédits d’un programme sont fongibles. La fongibilité des crédits laisse la faculté au responsable, de définir l’objet et la nature des dépenses dans le cadre du programme pour en optimiser la mise en œuvre. Mais la fongibilité des crédits est dite asymétrique s’agissant de ceux dédiés aux dépenses de personnel. Ceux-ci peuvent en effet être utilisés pour d’autres dépenses, sans que l’inverse soit vrai (voir le tableau sur la fiche à télécharger ci-dessous).

[…]

ABONNE GAZETTE

Téléchargez vos fiches de révision

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La présentation du budget – Fiche n° 12

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement