Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

Antibes publie l’inventaire de ses algorithmes

Publié le 11/02/2021 • Par Alexandre Léchenet • dans : France

Back-end project architecture development. Database diagram, markup. Integrated Development Environment
©yurich84 - ADOBESTOCK
La ville d'Antibes a publié une première version de l'inventaire de ses algorithmes et a présenté la démarche permettant de le constituer à l'occasion d'une rencontre organisée par Etalab sur le sujet.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Antibes a sauté le pas en publiant début février une première liste des algorithmes qu’elle opère. Depuis 2016, les collectivités comptant plus de 3 500 habitants doivent publier un inventaire des principaux algorithmes qu’ils font fonctionner (art. L312-1-3 du CRPA).

Un secteur vaste

Nantes a fait un premier pas l’an dernier, en publiant les codes sources de deux des algorithmes qu’elle utilisait. A l’occasion de la publication d’un guide sur le sujet, Etalab a organisé une table ronde numérique, rassemblant différents acteurs.

« La transparence en matière d’algorithmes apparaissait comme la continuité de cette politique d’open data, mais aussi une opportunité d’apprendre », explique Anthony Claverie, qui travaille à la ville d’Antibes sur ces sujets. Calcul de la taxe de séjour, inscription des enfants ou demandes de subventions figurent dans la première version de l’inventaire.

Dans son guide, Etalab rappelle :

La notion de « traitement algorithmique » s’étend au-delà de l’intelligence artificielle ou des algorithmes de machine learning. Un classeur Excel constitue un traitement algorithmique. De même, un traitement algorithmique peut exister sous la forme d’un document non-informatisé.

C’est une démarche transversale, qui doit rassembler les services juridiques, les DSI, ainsi que les services responsables de l’ouverture des données. Nathalie Vernus-Prost, responsable de l’open data à la métropole de Lyon, intervenant aussi à la table ronde d’Etalab, liste les difficultés rencontrées lors de l’élaboration : « Le champ est immense et cette envergure peut affoler. Il faut donc agir stratégiquement sur les domaines où sont rendues le plus de décisions individuelles. »

Etalab suggère de confier cette tâche à un ou une cheffe de projet, qui puisse coordonner les différents acteurs.

La définition de l’algorithme

« Beaucoup de services ont évacué la question d’entrée, en déclarant qu’ils n’avaient aucun algorithme », se souvient Anthony Claverie. Il a fallu alors reprendre le concept à la base et tourner la question dans l’autre sens, en commençant par lister les décisions administratives, service par service.

Parmi les critères pour définir les décisions concernées, Nathalie Vernus-Prost explique prendre en compte « le nombre de personnes touchées », « la sensibilité de la décision » prise ou encore « le plan de mandat » pour identifier les priorités.

Il a également été suggéré de se concentrer sur « 

Anthony Claverie a insisté : ce travail n’est jamais terminé. La deuxième version de l’inventaire pour Antibes est déjà au programme. Le guide d’Etalab sera aussi mis à jour régulièrement.

Au-delà de la publication d’une liste, le travail d’identification est nécessaire : les décisions prises à 100 % par un algorithme peuvent être annulées si aucune mention n’est faite aux personnes concernées (art. L311-3-1 du CRPA).

Une ébauche de standard

A l’occasion d’ateliers, Etalab a listé les différentes informations qui pouvaient être récupérées pour chaque algorithme, créant un premier cadre pour un standard de répertoire.

  • Informations sur l’administration
    • Nom de l’administration concernée
    • Direction/service porteur
    • Contact au sein de l’administration concernée
    • Date de mise à jour des informations
  • Informations métier sur l’algorithme et la décision prise
    • Nom de l’algorithme
    • Contexte global
    • Finalité de l’algorithme
    • Comment et quand l’algorithme intervient-il dans la prise de décision ?
    • Niveau d’automatisation de la décision
    • Fondements juridiques
    • Ressources connexes
  • Informations sur l’impact de la décision
    • Nombre de décisions administratives prises par an
    • Portée de la décision
    • Public concerné par la décision
  • Informations sur le fonctionnement interne de l’algorithme
    • Données traitées
    • Source des données traitées
    • Mode de collecte des données traitées
    • Type d’algorithme
    • Opérations effectuées par l’algorithme

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Antibes publie l’inventaire de ses algorithmes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement