Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Covid-19

Les collectivités demandent à l’Etat de clarifier sa stratégie vaccinale

Publié le 02/02/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Le 1er centre de vaccination ou "vaccinodrome" dans le Palais des Festivals de Cannes
Claude Almodovar/La Gazette
Face à la pénurie de doses de vaccin, de plus en plus de collectivités sont obligées de fermer leurs centres de vaccination ou de reporter des rendez-vous. Au plus près des administrés, les élus montent au créneau et réclament à l’Etat plus de transparence sur la politique vaccinale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au Raincy, en Seine-Saint-Denis, le « salon de vaccination de proximité » anti-Covid-19 aménagé en urgence dans le gymnase aurait dû ouvrir ses portes lundi 1er février. Tables de consultation, barnums, signalétique au sol, salle d’attente… Tout était prêt pour le jour J. A un détail près : les vaccins. « La semaine dernière, le préfet m’a appelé pour me dire que nous n’aurions pas de doses et qu’il n’était donc pas possible d’ouvrir », déplore le maire (SE), Jean-Michel Genestier.

Pris de court, le CCAS a dû rappeler les 2 500 personnes âgées de la commune à qui il avait fixé des pré-rendez-vous. « A ce jour, on ne sait toujours pas à quelle date nous pourrons ouvrir », poursuit l’élu de cette petite commune de la banlieue parisienne. Il pointe du doigt les errements du gouvernement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités demandent à l’Etat de clarifier sa stratégie vaccinale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement