Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ressources humaines

Entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, une union encore en demi-teinte

Publié le 11/02/2021 • Par Pascale Braun • dans : France, Toute l'actu RH

Two business people assembling white jigsaw puzzles with concret
Tsung-Lin Wu/Adobestock
La collectivité européenne d’Alsace, fruit de l’union entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, a été constituée début janvier 2021 dans les délais prévus. Mais l’organisation des RH ne fait que commencer, laissant les agents dans le flou.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Collectivité européenne d’Alsace, 6 000 agents, 1,9 million d’hab.] Ni tout à fait région, ni vraiment département, la CEA est officiellement installée depuis le 2 janvier. Elle est parvenue, affirme-t-elle, à réunir les 3 400 agents de l’ex-Bas-Rhin et leurs 2 600 collègues de l’ex-Haut-Rhin sans susciter ni départs massifs, ni recrutements particuliers.

Les agents sont en réalité dans l’expectative, même si la signature, en novembre, du protocole d’accord par les représentants syndicaux des deux anciens départements a été vécue comme une victoire collective. « La nouvelle collectivité ne peut pas donner confiance en l’action publique si ses propres agents n’y croient pas », souligne Frédéric Bierry, premier président de la CEA. Dès le début du processus, voici trois ans, les deux élus chargés du volet « ressources humaines » de la fusion, Pierre Bihl et Etienne Burger, ont formulé trois engagements : les agents de la nouvelle collectivité ne subiraient ni mobilité forcée, ni perte de revenu, et la convergence leur apporterait le meilleur des deux systèmes.

Accompagnement des encadrants

Mais les négociations, contrariées par une épidémie de Covid-19 particulièrement virulente en Alsace, ne sont entrées dans la dernière phase qu’en septembre, après que les syndicats ont vainement demandé un report de la création de la CEA. Premiers concernés, les cadres avaient tout lieu de craindre une fusion qui risquait de les placer en concurrence frontale lors de la constitution du nouvel organigramme. « En 2020, tous les directeurs de service ont été reçus pour des entretiens de projection professionnelle. Les DGA, préfigurateurs, ont ainsi pu percevoir les appétences des uns et des autres pour des mobilités ou des formations », indique Stéphanie Tachon, directrice générale déléguée des services de la CEA.

  • Social : adaptation du fonctionnement de commissions à la Collectivité européenne d’Alsace

Cette stratégie de la diplomatie a permis de limiter à six le nombre de « matchs » entre chefs de service des deux départements. Un cabinet de conseil extérieur a assisté un jury composé d’élus dans ses choix. La CEA dispose à présent d’unmacro-organigramme où les « grosses briques » sont calées. La continuité des services est assurée et même le départ, en décembre 2020,

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Juridique :

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Compétences numériques des agents territoriaux : état des lieux inédit et voies d’amélioration

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Entre le Bas-Rhin et le Haut-Rhin, une union encore en demi-teinte

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement