Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Philippe Laurent : « Il y a un progrès considérable de responsabilisation des employeurs »

[Interview] Dialogue social

Philippe Laurent : « Il y a un progrès considérable de responsabilisation des employeurs »

Publié le 29/01/2021 • Par Claire Boulland • dans : France, Toute l'actu RH

laurent2
capture compte @laurent_sceaux
Affaibli par la réforme de la fonction publique, le Conseil supérieur de la FPT ? "Non", assure son président, Philippe Laurent. Au cours d'une interview accordée à la Gazette des communes le 28 janvier, il défend en quoi le dialogue social serait même en voie d'amélioration avec le gouvernement, au bénéfice des agents territoriaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Rejoignez-vous les affirmations selon lesquelles le CSFPT s’est fait dépouiller de ses prérogatives par la réforme de la fonction publique ?

Non ! Le CSFPT a été fragilisé par la création du Conseil commun de la fonction publique par un décret de 2012, c’est ça qui a posé problème ! Historiquement, le souhait du CSFPT était que la territoriale ne passe plus trois ans après l’État et qu’il y ait un secrétariat de liaison entre la DGAFP, la DGCL et la DGOS .  Il fallait une coordination particulière pour faire en sorte que certains textes soient évalués de la même manière. Je pense par exemple à ceux qui touchent aux infirmières, parce qu’elles sont présentes dans les trois versants, et c’est le cas de bien d’autres métiers. Notre souhait s’est transformé en ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Philippe Laurent : « Il y a un progrès considérable de responsabilisation des employeurs »

Votre e-mail ne sera pas publié