Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[édito]

Numérique : trouver le frein

Publié le 22/01/2021 • Par Romain Mazon • dans : France

Symbole des nouvelles technologies
© 2011 Andrew Ostrovsky
C’est à une redoutable équation que se confronte le gouvernement, en matière numérique. Nous avons, là, l’archétype du "en même temps" macronien, qui prétend tenir les deux bouts de la chaîne.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est à une redoutable équation que se confronte le gouvernement, en matière numérique. Nous avons, là, l’archétype du « en même temps » macronien, qui prétend tenir les deux bouts de la chaîne : permettre l’accès de tous les Français au très haut-débit, tout en se donnant une feuille de route visant à en réduire l’empreinte environnementale ; faire de la France une championne de la 5G, accompagnée d’une orgie d’objets connectés et de « temps réel », mais faire baisser le bilan carbone du numérique…

Imagination débridée

Après des années de far west pendant lesquelles les géants de la tech ont donné libre cours à leur imagination pour forcer le renouvellement des appareils et doper les usages – et leurs revenus –, les préoccupations climatiques s’invitent dans la partie. Désormais, une question insistante se pose : comment ralentir ? Ainsi d’Orange, dont la directrice exécutive France, Fabienne Dulac, rappelle les objectifs de neutralité carbone pour 2040 et les ambitions de recyclage des matériels. Mais elle souligne, à raison sans doute dans notre contexte économico-juridique, que, si son entreprise accompagnera les usages de ses réseaux par ses clients, elle ne compte ni les restreindre ni les pousser.

Consommateurs

A ce rythme, rien de significatif n’adviendra. Le pouvoir politique doit donc (enfin !) prendre la main. Le Sénat a donné un premier coup de frein, en adoptant, le 13 janvier, une proposition de loi « visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique en France ». Rien de révolutionnaire, encore. Il débute d’ailleurs par des mesures en direction des utilisateurs. S’il n’est jamais vain d’éclairer les consommateurs, nous sommes loin du changement de paradigme.

De même, miser sur les critères de sobriété numérique, de durabilité ou de réparabilité des « produits numériques » dans la commande publique n’est pas inutile. Mais le comportement des acheteurs publics aura-t-il un effet d’entraînement sur toute la filière ? Idem de la nouvelle obligation, pour les collectivités de plus de 50 000 habitants, d’élaborer une stratégie numérique responsable à compter du 1er janvier 2022. Pour un premier niveau, c’est mieux que rien. Mais insuffisant pour passer au niveau 2 : play again !

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Numérique : trouver le frein

Votre e-mail ne sera pas publié