Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[Interview]

« Après le Covid-19, la médiation sociale ne peut plus être une variable d’ajustement »

Publié le 29/01/2021 • Par Hervé Jouanneau Lucien Moti • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

Xavier Rochefort, Directeur de l'ALTM Agence Lyon TranquillitŽ MŽdiationFrance MŽdiation, mŽdiation sociale ˆ Lyon
Julien Rambaud/Alpaca/Andia.fr
Les médiateurs sociaux ont été très sollicités pendant les confinements. Une montée en puissance qui légitime une meilleure reconnaissance, selon le nouveau président du réseau France Médiation, Xavier Rochefort.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Depuis plusieurs années, la médiation sociale séduit les élus locaux, qui y voient un moyen de réduire les tensions et de restaurer le lien social. Comme d’autres métiers de l’humain, elle a dû revisiter ses pratiques pendant la crise sanitaire. Quelle a été son utilité au cours des derniers mois ?

Dès le début du premier confinement, les médiateurs sociaux ont été parmi les premiers professionnels à intervenir sur le terrain, notamment auprès des structures d’aide alimentaire ou en facilitant l’accès aux droits sociaux des habitants. En outre, là où la médiation scolaire est implantée, les médiateurs ont effectué des suivis de collégiens en difficulté face aux effets de la fracture numérique. D’ailleurs, l’accompagnement des habitants dans ce domaine du numérique a été une activité ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Après le Covid-19, la médiation sociale ne peut plus être une variable d’ajustement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement