Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Le CCAS encourage les plus modestes à ouvrir leur livret de microépargne

Publié le 29/01/2021 • Par Isabelle Jarjaille • dans : Innovations et Territoires, Régions

contrat-signature
Fizkes / AdobeStock
Le centre communal d’action sociale (CCAS) de Rennes, comme d'autres dans le grand Ouest, permet à des personnes modestes d'accéder, sous conditions, à la microépargne. Peu connu en France, ce type d'épargne permet pourtant de faire face à des dépenses imprévues, de financer un projet…

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Depuis trois ans, le centre communal d’action sociale (CCAS) de Rennes expérimente la microépargne, une démarche partenariale portée avec le Crédit municipal de Nantes et dix autres CCAS du grand Ouest. « C’est un travail engagé en 2017, explique Emmanuelle Auvray, responsable de l’accès aux droits et des systèmes d’information au CCAS de Rennes, au sein de la direction de l’insertion et des aides à la population. Le dispositif de microcrédit était en place depuis 2011 et nous avons voulu expérimenter celui de microépargne. »

L’initiative rennaise trouve son origine dans un constat : les usagers engagés dans un microcrédit parviennent à tenir une échéance mensuelle, par exemple pour rembourser l’achat d’un véhicule. « On se disait que c’était dommage de ne pas poursuivre, afin d’épargner ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le CCAS encourage les plus modestes à ouvrir leur livret de microépargne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement