Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Coût

Evaluation des coûts des services publics : la souplesse s’impose aux gestionnaires

Publié le 18/02/2021 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

services publics
AdobeSTock
S’inspirant de la comptabilité analytique, les collectivités mettent en place des démarches adaptées pour évaluer les coûts des services publics. Explication avec Karine Garcin-Escobar, directrice adjointe des services, Direction des Ressources de la Grande Motte et formatrice Afigese.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment les gestionnaires des collectivités tout en s’inspirant de la comptabilité, adaptent-ils ces méthodologies ?

Karine Garcin-Escobar : En matière de calcul des coûts, il y a les règles de l’art bien connues des entreprises privées qui sont souvent mono-produits. Dans une collectivité où l’on compte plusieurs dizaines de compétences, il est nécessaire de faire preuve de souplesse vis-à-vis de ces méthodes. Le fait de définir un coût préétabli a un intérêt pour les collectivités car il permet de s’appuyer sur une référence pour évaluer la pertinence d’un coût réel. L’exercice qui consiste à calculer le coût total impose d’inventorier l’ensemble des coûts directs et indirects, c’est-à-dire les ressources qui ne peuvent pas être imputées exclusivement à la réalisation d’une seule et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Protection sociale complémentaire : que change l’ordonnance pour les agents et les collectivités ?

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Evaluation des coûts des services publics : la souplesse s’impose aux gestionnaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement