Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Sécurité globale : Gérald Darmanin clarifie sa position sur les polices municipales

Publié le 13/01/2021 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Gerald-Darmanin
EPA/JULIEN DE ROSA /MaxPPP
Interrogé par la commission des Lois du Sénat sur la proposition de loi Sécurité globale, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a tenu à rassurer sur les différents points de crispations du texte : la crainte d’un désengagement de l’Etat occasionné par l’élargissement des compétences des policiers municipaux, l’avenir du controversé article 24 et l’utilisation des drones.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Ce texte ne prévoit aucun désengagement, d’aucun des acteurs. » Devant les sénateurs de la commission des Lois qui l’auditionnait mardi 12 janvier sur la proposition de loi Sécurité globale, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est voulu rassurant.

Le texte, déposé par les députés LREM Alice Thourot et Jean-Michel Fauverge consacre une large partie aux polices municipales. Elle fixe en effet le cadre de l’expérimentation de l’élargissement des compétences des agents qui allongera la liste des infractions qu’ils seront habilités à constater. Pourront candidater les collectivités employant au moins 20 agents ou gardes-champêtres dont au moins un directeur de police municipale ou un chef de service de police. Le ministère de l’Intérieur s’est fixé un objectif de 200 à 300 communes ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sécurité globale : Gérald Darmanin clarifie sa position sur les polices municipales

Votre e-mail ne sera pas publié

Bouboul

14/01/2021 11h50

Les bonnes raisons de ne pas souscrire à l’élargissement des compétences des Polices Municipales :
1/ Cet élargissement n’a pas l’objet de concertation avec les intéressés – il est imposé par l’Etat pour alléger les tâches de la Police Nationale et de la Gendarmerie ;
2/ Cet élargissement, si il est possible dans les grandes structures (grandes villes dotées de nombreux agents) ne l’est pas pour les moyennes et petites communes à 1, 2 voire 3 agents qui sont déjà surchargés par les missions demandées ;
3/ A missions nouvelles, responsabilités et risques nouveaux – attention à la perte d’habilitation ! ;
4/ Ces compétences supplémentaires imposées ne donneront lieu à aucune compensation (faire toujours plus avec un salaire de misère !) ;
5/ Existe il dans la Fonction Publique d’Etat ou Hospitalière, une profession (professeurs, agents, personnel de santé …) qui accepterait de faire plus sans obtenir plus ? .

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement