Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

La pollution plastique : une bombe à retardement ?

Publié le 08/01/2021 • Par Stéphanie Stoll • dans : A la une, actus experts technique, France

pol plastique
S.Stoll
La sénatrice Angèle Préville (PS, Lot, ) et le député Philippe Bolo (Modem, Maine-et-Loire) ont rendu, le 10 décembre 2020, un rapport parlementaire sur les pollutions générées par les plastiques, n'hésitant pas à annoncer que l'on se trouvait face à une bombe à retardement. Entretien avec Angèle Préville, qui est également une ancienne enseignante de physique-chimie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi parlez-vous du recyclage de ces plastiques comme d’un « simple amortisseur temporel » ?

On nous maintient dans l’illusion que le recyclage serait une solution à nos problèmes. Mais le plastique, ce n’est pas du verre, ni du métal, on le recycle juste trois ou quatre fois. A plus ou moins long terme, on aura le déchet. Si c’est un plastique jetable, cela vient vite, et si le plastique devient un déchet après quinze ans d’utilisation, il peut contenir des additifs qui ne sont plus autorisés. Par exemple, on a des huisseries en PVC qui contiennent du plomb : les recycleurs sont inquiets, que faire ?

On découvre que les choses ont été faites pendant des années, sans prendre de précautions. Un plastique, ce n’est pas seulement un polymère. Lors du recyclage ou ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La pollution plastique : une bombe à retardement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement