Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Coronavirus

Un air de déjà-vu

Publié le 08/01/2021 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

vaccination-covid(1)
onephoto / AdobeStock
D’abord les masques, maintenant les vaccins. Une fois de plus, l’Etat commence par affirmer une gestion centralisée, mais peine à être au rendez-vous.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

D’abord les masques, maintenant les vaccins. Une fois de plus, l’Etat commence par affirmer une gestion centralisée, mais peine à être au rendez-vous. Seulement 516 personnes vaccinées le 4 janvier, une semaine après le début de la campagne de vaccination, contre 230 000 en Allemagne. Les chiffres sont implacables. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a eu beau parler d’une stratégie assumée – commencer par vacciner les personnes résidant en Ehpad, avec une procédure lourde de recueil du consentement, et un délai de cinq jours entre le premier rendez-vous et la vaccination effective –, il a dû, dès le 5 janvier, proposer des mesures pour « amplifier, accélérer et simplifier » la stratégie vaccinale.

La place des collectivités reste marginale

Toutefois, la place des collectivités dans la nouvelle organisation reste très marginale, alors qu’est annoncée l’ouverture, d’ici à la fin janvier, de 500 à 600 centres de vaccination, notamment pour l’accueil des personnes de plus de 75 ans résidant à domicile. Depuis la mi-décembre, les associations de représentants des élus locaux ont pourtant proposé leurs services, pour la mise à disposition de salles ou la location de containers réfrigérés afin de stocker des vaccins, mais on les a poliment remerciées.

Une résolution de s’appuyer sur toutes les forces ?

Concernant l’organisation concrète sur les territoires de la vaccination, les maires déplorent, à nouveau, des contacts plus que faibles avec les agences régionales de santé ainsi qu’une absence d’information et de concertation. Pourquoi ne pas tirer de leçons des erreurs du passé et associer plus étroitement les collectivités, seule solution pour massifier la vaccination ?

Certes, en ces temps d’urgence sanitaire, l’heure n’est pas à la remise à plat de l’organisation territoriale de la santé, trop éloignée du terrain – une fois la tempête passée, elle s’imposera cependant. Mais, en attendant, le gouvernement pourrait commencer cette année 2021 – que nous souhaitons à nos lecteurs la plus heureuse possible – par la résolution de rétablir la confiance avec les collectivités et de s’appuyer sur toutes les forces pour endiguer l’épidémie, enfin.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un air de déjà-vu

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement