Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Différenciation

Collectivité européenne d’Alsace : compensation du transfert des routes et autoroutes non concédées

Publié le 04/01/2021 • Par Gabriel Zignani • dans : Textes officiels finances, TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’article 9 de la loi n° 2019-816 du 2 août 2019 relative aux compétences de la Collectivité européenne d’Alsace prévoit que les transferts de compétences à titre définitif résultant du transfert du domaine public routier national non concédé ayant pour conséquence d’accroître les charges des collectivités territoriales ouvrent droit à une compensation financière.

Un décret du 31 décembre fixe ainsi les modalités d’estimation (période de référence, indexation et critère de répartition) de ce droit à compensation. 20,5% de ce droit à compensation ira à l’Eurométropole de Strasbourg, et 79,5% à la Collectivité européenne d’Alsace.

Le texte fixe à trois ans, de 2018 à 2020, la période prise en compte pour le calcul des dépenses de fonctionnement. A titre provisionnel, le montant du droit à compensation est calculé sur la base de la moyenne triennale des dépenses de l’Etat constatées au titre des exercices 2017 à 2019.

La période prise en compte pour le calcul des dépenses d’investissement est elle fixée à cinq ans, de 2016 à 2020. A titre provisionnel, le montant du droit à compensation est calculé sur la base de la moyenne quinquennale des dépenses de l’Etat constatées au titre des exercices 2015 à 2019.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Collectivité européenne d’Alsace : compensation du transfert des routes et autoroutes non concédées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement