Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Covid 19

Crise sanitaire : le retour des mesures territorialisées

Publié le 30/12/2020 • Par Delphine Gerbeau Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

Castex, Veran, Baroin et Laurent
Twitter Jean Castex
Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le 29 décembre, après un conseil de défense, la possibilité d'un abaissement de l'heure du couvre-feu de 20 h à 18 h dans les territoires les plus touchés par le covid. Il répond ainsi aux demandes des élus locaux réclamant des mesures localisées.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le 19 décembre s’est tenu un conseil de défense et de sécurité nationale, alors que depuis trois semaines le nombre de contaminations est sur un plateau haut d’environ 15 000 personnes par jour – l’objectif posé par le président de la république était de baisser à 5000 contaminations quotidiennes au 15 décembre.

Face à cette situation, le ministre de la santé Olivier Veran, invité au journal télévisé de France 2, a assuré que « nous écartons un reconfinement national ou local. En revanche nous allons proposer une extension du couvre-feu à 18 h, dans les régions où le taux d’incidence est au dessus du seuil d’alerte maximal ». Sont concernées les régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, et Provence-Alpes-Côte- d’Azur.

Des concertations ont déjà démarré dans ces territoires avec les élus locaux, les préfets, l’Agence régionale de santé, mais l’extension de couvre-feu ne concernera pas tout le territoire régional, elle pourra concerner uniquement un département ou une métropole – les Alpes- Maritimes et les Hautes Alpes en région PACA, alors qu’en Bourgogne-Franche-Comté la Côte d’Or ne devrait pas être concernée.

Des élus plutôt satisfaits

« Si le couvre feu était inévitable pour enrayer la courbe des contaminations, on peut alors regretter son délai de mise en œuvre. Sans effets rapides, chacun doit avoir conscience que la question d’un confinement se posera à nouveau », a réagi Mathieu de Klein le maire (PS) de Nancy où le nombre de personnes atteintes du Covid-19 explose.

Son collègue de Reims, Arnaud Robinet (LR) s’est, lui félicité de « la territorialisation des mesures » et de la « concertation avec les élus locaux ». « J’ai proposé au gouvernement un confinement pendant cette période de vacances, profitons du fait que nos enfants ne soient pas à l’école, les restaurants et cafés soient fermés.. ce serait moins douloureux qu’en janvier ou février », a-t-il cependant rappelé. Hostile à un reconfinement qui aurait, selon lui, des effets très négatifs sur la population, Christian Estrosi a salué l’intervention du Gouvernement.

Ces dernières semaines, d’autres élus ont tenté de proposer des adaptations locales pour la fermeture des commerces non essentiels, la fermeture des remontées mécaniques,…Ce couvre feu adapté dans les territoires les plus touchés pourrait être une première étape vers une gestion plus territorialisée de la crise sanitaire, et au retour du couple maire-préfet.

Une différenciation territoriale défendue ardemment par les dirigeants de l’Association des maires de France (en photo lors d’un rendez-vous à Matignon avec Jean Castex et Olivier Véran) et mise en oeuvre dans les grandes métropoles le temps de la rentrée.

Quid du couvre-feu après le 7 janvier ?

Cette adaptation du couvre-feu prendra effet à compter du 2 janvier, et durera jusqu’à une stabilisation de la situation sanitaire dans ces territoires.

Olivier Veran est également revenu sur la date du 7 janvier, posée comme clause de revoyure pour la levée du couvre-feu. « Il paraît difficilement concevable de lever la totalité des contraintes au 7 janvier, nous avons besoin de voir l’effet Noêl et Nouvel An sur les chiffres. Il sera peut-être possible de lever certaines contraintes, je pense à l’autorisation d’un jour travaillé dans l’entreprise par exemple, ou à l’accueil d’étudiants par petits groupes. Pour le reste on verra la semaine prochaine », a-t-il estimé, refusant de se prononcer sur la réouverture des établissements culturels et des bars et restaurants. Il a rappelé que la phase hivernale débute, propice à la propagation du virus, « il est difficile de se projeter dans un hiver clément ».

Des maires prêts à se faire vacciner pour l’exemple

« Et vous, allez-vous vous faire vacciner? » : à cette question que leur posent de plus en plus de Français, deux cents maires répondent « oui » dans un manifeste dévoilé dans Le Figaro le 29 décembre. Frédéric Leturque (Divers droite) à Arras , Karim Bouamrane (PS) à Saint-Ouen ou le patron de la Fédération hospitalière de France Frédéric Valletoux (Agir) à Fontainebleau se disent prêts à le faire devant les photographes et les caméras. « Parce que les Français ont confiance en leur maire, notre exemple et notre incitation peuvent convaincre demain des administrés aujourd’hui fébriles », expliquent-ils dans ce texte. « Voilà qui couperait court également à cette idée répandue que les aînés dans les Ehpad seraient pris pour des cobayes », jugent ces maires.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Crise sanitaire : le retour des mesures territorialisées

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement