Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Amélioration du pilotage des établissements d’enseignement scolaire

Publié le 23/12/2020 • Par Léna Jabre • dans : TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Un décret du 21 décembre améliore le pilotage de certains établissements d’enseignement scolaire – les écoles pour le premier degré, les établissements d’Etat, les lycées départementaux et municipaux pour le second degré et les établissements d’enseignement français du premier et du second degré en Principauté d’Andorre. En outre, il simplifie le fonctionnement de certaines instances : le conseil d’école dans le premier degré, la commission permanente et le conseil d’administration dans le second degré.

Pour les établissements d’enseignement du second degré, le décret prévoit les mêmes mesures que celles qui figurent pour les établissements publics locaux d’enseignement dans un décret en Conseil d’Etat publié simultanément. En effet, le texte recentre la commission permanente sur sa fonction de délégataire du conseil d’administration, prévue à l’article L. 421-4 du code de l’éducation, afin d’alléger les charges du conseil et de confier au seul chef d’établissement le soin de fixer l’ordre du jour, qui ne sera plus approuvé en début de séance. Enfin, le décret abroge plusieurs textes devenus obsolètes.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Amélioration du pilotage des établissements d’enseignement scolaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement