Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Interview] Fiscalité

« L’Etat pourrait garder une partie de la Taxe sur la consommation finale d’électricité »

Publié le 22/12/2020 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Christian Escallier, directeur au cabinet Michel Klopfer
Christian Escallier, directeur au cabinet Michel Klopfer Christian Escallier
La loi de finances (LFI) pour 2021 entend simplifier et unifier la Taxe locale sur la consommation finale d’électricité (TCFE). Quels impacts notamment pour les collectivités ? Christian Escallier, Directeur général du cabinet Michel Klopfer nous répond.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’article 54 de la LFI pour 2021 propose de simplifier la gestion de la TCFE aujourd’hui partagée entre l’administration des douanes et des droits indirects, les services communaux, les services départementaux, les préfectures et les comptables assignataires de ces collectivités. Quelles conséquences ?

Christian Escallier  : La centralisation des informations et de la collecte par la Direction générale des finances publiques (DGFiP) est à première vue une bonne chose (1). Les fournisseurs d’électricité n’auront plus qu’une déclaration nationale à déposer au lieu de 8 800 aux différents percepteurs (communes, EPCI, syndicats départementaux d’énergie, départements). Par contre, ils n’auront plus droit de prélever 1 % de la taxe comme ils le font aujourd’hui (ou 0,5 % si syndicats d’énergie) ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« L’Etat pourrait garder une partie de la Taxe sur la consommation finale d’électricité »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement