Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Espace public

Noms de rue issus de la diversité : les maires n’ont pas attendu l’Etat

Publié le 18/12/2020 • Par Clément Bouynet • dans : France

Felix Eboué
Wikpiedia
A la demande d'Emmanuel Macron, un comité scientifique travaille à la constitution d’une liste de personnalités, issues de la diversité, dont les noms seraient susceptibles d’être utilisés pour baptiser rues, complexes sportifs ou jardins. Mais les maires de France n'ont pas attendu cette initiative pour agir.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La statue de Vercingétorix trône depuis 117 ans sur la place de Jaude, à Clermont-Ferrand (140 000 habitants). « On ne va pas la remplacer, c’est certain », plaisante le maire socialiste de la préfecture du Puy-de-Dôme, Olivier Bianchi. Comme tous les élus locaux, pourtant, il a suivi avec attention les déclarations d’Emmanuel Macron sur Brut le 4 décembre dernier, souhaitant « qu’on identifie 300 à 500 noms » issus de la diversité, « et qu’on puisse décider ensuite d’en faire des rues, des statues ».
À la demande de ce dernier, la ministre déléguée à la Ville, Nadia Hai, a d’ailleurs confirmé la création d’un recueil des noms des quartiers, des immigrations et des diversités territoriales le 15 décembre.

Si Olivier Bianchi salue « une décision qui va dans le bon sens », il précise immédiatement : « Nous sommes dans cette dynamique depuis plusieurs années. Cela en dit long sur la vision de la décentralisation par l’État ».

Alexandre Vincendet, le maire Les Républicains de Rillieux-la-Pape (30 000 habitants) se montre encore plus critique : « Nous n’avons pas attendu que le président de la République soit frappé par la grâce pour agir », peste l’élu métropolitain de Lyon. Il en veut pour preuve l’inauguration d’une esplanade et d’un gymnase, baptisés au nom de personnalités d’envergure issues de la diversité, et ayant un lien avec la commune : « Hacine Cherifi est le seul champion du monde de boxe français des poids moyens avec Marcel Cerdan. Le chanteur Rachid Taha a fait son premier concert dans notre commune. »

« Concours Lépine du gadget politique »

S’il lui semble « normal » de mettre en avant ces personnalités pour leur carrière, Alexandre Vincendet doute de la pertinence de la création d’un

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Noms de rue issus de la diversité : les maires n’ont pas attendu l’Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement