Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ville du futur, Ville sûre

La gestion du réseau routier d’Eure-et-Loir teste le numérique

Publié le 10/01/2020 • Par La Rédaction • dans :

Driving on an empty road to the sun
Radisa Zivkovic
La collectivité utilise une solution digitale pour surveiller une partie de son réseau de route. Elle utilise un outil développé par Mobility by Colas. Ce service détecte les zones d'alertes grâce à des capteurs embarqués dans les véhicules d'usagers volontaires.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Jessica Ibelaïdene

journaliste, Le Moniteur

Cet article fait partie du dossier

Ville du futur, ville sûre : la mobilité

Depuis deux ans, c’est l’un des principaux objectifs du département de l’Eure-et-Loir : investir davantage dans le réseau routier départemental, afin d’améliorer la qualité des infrastructures de desserte des territoires. Cette orientation se traduit concrètement dans le budget d’entretien des routes : de 23,5 M€ en 2017, il a atteint près de 44 M€ en 2019. Certes, les investissements ralentiront en 2020, l’enveloppe votée à la mi-décembre étant d’environ 35 M€. Mais le ciblage des opérations devrait être meilleur, grâce à un outil d’aide à la décision expérimenté depuis quelques mois par le département. Développée par la structure Mobility by Colas, la solution Anaïs est en effet testée sur 50 % des 7 500 km de routes gérées par la collectivité. Ce service digital de détection et de traitement des zones d’alertes est fondé sur l’utilisation de données issues de capteurs embarqués sur les véhicules d’usagers volontaires. Ceux-ci mesurent notamment la vitesse, le déport ou le freinage. Après analyse de ces éléments, des opérations de maintenance sont recommandées, pour intervenir de manière préventive.

Orienter les investissements. « Notre connaissance des infrastructures combinée à ces données permet de fournir une offre digitale globale, qui ne se contente pas de l’aspect technique, mais facilite aussi le pilotage des budgets », souligne Fabrice Luriot, directeur de Mobility by Colas.

Ce que confirme Stéphane Lemoine, vice-président du conseil départemental : « Les premiers résultats objectifs obtenus avec Anaïs nous ont orientés dans le choix des investissements pour 2020, car nous avons pris en considération les suggestions de certains aménagements. » Sur 56 zones d’alertes détectées, 36 sont jugées crédibles et font l’objet d’études. Afin d’obtenir plus de « données terrain », les collaborateurs des agences départementales d’ingénierie et d’infrastructures doivent être prochainement équipés. Satisfaite des premiers retours, la collectivité réfléchit également à l’extension du dispositif à l’ensemble de son patrimoine routier.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La gestion du réseau routier d’Eure-et-Loir teste le numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement