Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Santé

Déserts médicaux: en milieu rural, les défis de la médecine du travail

Publié le 23/12/2020 • Par Solange de Fréminville • dans : Actu expert santé social, France, Toute l'actu RH

Consultation m̩dicale
GARO/PHANIE
Certains agents territoriaux habitent et travaillent sur des territoires touchés par la désertification médicale. Il est possible de les accompagner en renforçant la prévention.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trop peu de médecins généralistes, dentistes, spécialistes… Pour les agents territoriaux qui vivent et travaillent en milieu rural, l’insuffisance de l’offre de soins rend plus incertaine leur prise en charge.

En outre, côté employeur, le manque de services de prévention, plus fréquent dans des territoires éloignés des grandes villes, peut fragiliser l’accompagnement du personnel le plus exposé à des risques professionnels. Les employeurs territoriaux témoignent en particulier de leurs difficultés croissantes à recruter et à fidéliser des médecins du travail (ex-médecins de prévention).

Même dans un département comme la Haute-Garonne qui comporte, outre ses territoires ruraux, une métropole, Toulouse, le nombre de médecins employés par le CDG (800 collectivités et établissements affiliés, 15 250 agents) a diminué de moitié en quatre ans, passant de quinze à sept, selon sa vice-présidente chargée de la santé et de l’égalité, Sophie Trilles. Celle-ci observe également que les collectivités en territoire rural ont plus de difficultés à établir leur document unique d’évaluation des risques professionnels : seules 30 % en sont dotés, contre 80 % en milieu urbain.

Or la santé des agents territoriaux dépend de la capacité des services de prévention à assurer un suivi grâce à des visites régulières, à améliorer les conditions de travail du personnel pour éviter les accidents et les maladies professionnelles, et à insuffler une culture de prévention par des actions d’information et de sensibilisation sur l’ensemble des risques.

Encadrement de proximité primordial

Un rôle crucial ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux: en milieu rural, les défis de la médecine du travail

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement