Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique vert

Les propositions de l’Arcep pour réduire l’empreinte environnementale du numérique

Publié le 15/12/2020 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : Documents utiles, France

illu-dossiernumvert
D.R.
Le gendarme des télécoms a rendu public, mardi 15 décembre, un rapport d’étape « pour un numérique soutenable », ainsi que 11 propositions pour « conjuguer le développement des usages et la réduction de l’empreinte environnementale du numérique ». Le rôle des collectivités est avéré en la matière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Quand le numérique passe au vert

L’Arcep adopte une posture d’équilibriste en matière d’impact environnemental du numérique : d’un côté « le numérique doit prendre sa part à la stratégie bas carbone », et « dépasser le registre des bonnes intentions », mais sans rentrer dans « une logique de bridage » ; il faut donc trouver un « équilibre subtil », selon les propos de Sébastien Soriano, qui quittera en janvier 2021 la présidence de cette institution.

« C’est donc une voie du milieu entre les deux écueils du laisser-faire et de l’économie administrée qui  est proposée par l’Arcep. Une mobilisation de l’instrument de la régulation en tant que courroie de transmission entre l’initiative du marché et l’exigence de l’intérêt général », indique le communiqué de presse.

Piloter, réguler, renforcer les incitations

Pour s’emparer de la question de l’empreinte environnementale du numérique, l’Arcep avait commencé par publier une note sur le sujet en 2019, puis créé une plateforme de travail en juin dernier « pour un numérique soutenable », avec l’accompagnement de Ouishare.

9 rencontres plus tard avec près de 127 participants issus de 85 organisations, dont 42 ont fourni des contributions écrites, un rapport d’étape ainsi que 11 propositions voient le jour, et se déclinent en trois temps :

  1. « Améliorer la capacité de pilotage de l’empreinte environnementale du numérique par les pouvoirs publics ;
  2. Intégrer l’enjeu environnemental dans les actions de régulation de l’Arcep ;
  3. Renforcer les incitations des acteurs économiques, acteurs privés, publics et consommateurs. », indique le communiqué.

Les collectivités peuvent « prendre leur part »

Pour Sébastien Soriano, interrogé par la Gazette sur le rôle des collectivités en la matière, ce rôle est

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Cet article fait partie du Dossier

Quand le numérique passe au vert

Sommaire du dossier

  1. Empreinte environnementale du numérique : quelles nouvelles obligations pour les collectivités ?
  2. Ces collectivités qui font le choix du numérique local
  3. Numérique local : un data center de proximité, du deux-en-un 
  4. Sobriété numérique : les vertus de la gestion en interne
  5. Quand le numérique passe au vert
  6. Numérique responsable : se mettre en ordre de marche pour la loi REEN
  7. Sobriété numérique : pourquoi les collectivités doivent stimuler les filières de recyclage et de réemploi
  8. Un référentiel pour maîtriser l’impact environnemental des données
  9. Ville sobre : sortir de l’anecdotique, un défi collectif majeur
  10. Numérique vert : pourquoi il faut miser sur les appareils reconditionnés
  11. « On doit faire preuve de davantage de discernement technologique »
  12. Après la smart city, place à la ville sobre
  13. Numérique vert : pourquoi les collectivités doivent faire mieux
  14. Numérique vert : des clés pour penser l’écoconception des services publics numériques
  15. Numérique vert : dans les services, frugalité et bonnes pratiques s’installent peu à peu
  16. Les projets de smart city passés au crible de la sobriété numérique
  17. Les propositions de l’Arcep pour réduire l’empreinte environnementale du numérique
  18. Numérique vert : le MaaS, la plateforme fourre-tout
  19. Numérique vert : « Il est important de ne pas appliquer de recettes de cuisine »
  20. La Rochelle s’engage pour un numérique responsable
  21. Le numérique vert s’arme d’une proposition de loi sénatoriale
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les propositions de l’Arcep pour réduire l’empreinte environnementale du numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement