Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement durable

Les circuits courts alimentaires à la portée des plus modestes, ça se cultive !

Publié le 21/12/2020 • Par Hélène Huteau • dans : Innovations et Territoires

circuits-courts
J. Rommé / AdobeStock
Alors que les circuits courts restent peu accessibles et peu connus des plus modestes, des initiatives sont organisées pour leur donner le pouvoir d’agir sur leur alimentation : ateliers de jardinage, de cuisine, sur le budget « alimentation »…

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Selon la sociologue Yuna Chiffoleau, les familles précaires ne se sentent pas concernées par les Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) ou ne sont pas informées.

L’association Madabrest, qui pratique la « médiation alimentaire » dans les quartiers en politique de la ville à Brest (140 000 hab. ), a mené en 2019 une enquête sur « l’équité alimentaire territoriale ». Elle y note que « la notion de produit local et de saison est mal assimilée ou est source de frustration, alors que plus de la moitié des interrogés déclare vouloir manger des produits bios s’ils sont au même prix que les produits conventionnels ».

Madabrest a ouvert le tiers-lieu Maison de l’alimentation durable (MAD), à Brest, en septembre, dotée d’un programme de conférences, d’ateliers de cuisine… « L’objectif est de créer un terreau favorable sur ces sujets pour faire émerger des projets et des événements dans les maisons de quartier. Nous pouvons intervenir en ressource », explique Markéta Braine-Supkova, consultante et présidente de la MAD.

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les circuits courts alimentaires à la portée des plus modestes, ça se cultive !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement