Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité

Un panel de mesures pour protéger les femmes d’origine asiatique victimes d’agressions

Publié le 21/12/2020 • Par Nathalie Perrier • dans : Actu experts prévention sécurité, Innovations et Territoires

ateliers self defense femmes asiatiques
Les Monis
Marche exploratoire, facilitation des dépôts de plainte, self-défense… La ville de Vitry-sur-Seine réagit aux violences que subissent les femmes d’origine asiatique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Vitry-sur-Seine, Val-de-Marne, 93 600 hab.] En 2017, l’agression mortelle de Chaolin Zhang, un couturier et père de famille chinois, à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), a levé le voile sur les violences dont sont victimes les membres de la communauté asiatique et contribué à libérer la parole. A Vitry-sur-Seine, des femmes d’origine cambodgienne ont commencé à se confier aux membres de l’espace Les Monis, association qui leur dispense des cours de français. « Une dame a raconté l’agression dont elle avait été victime, puis une autre, et une autre… On s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un problème communautaire », se souvient Eva Grécale, la directrice.

Patrouilles de police

A la même époque, la ville reçoit des courriers de riverains, alertant sur une hausse des agressions de femmes d’origine asiatique. « Le phénomène était jusque-là difficile à appréhender car la plupart des victimes ne déposaient pas plainte », regrette Mathilde Pinson, coordinatrice du CLSPD. En partenariat avec la mairie, l’espace de vie

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un panel de mesures pour protéger les femmes d’origine asiatique victimes d’agressions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement