Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Billet

Virus ou recentralisation fiscale : qui pénalisera vraiment l’investissement ?

Publié le 11/12/2020 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

AdobeStock_220070733_dragonstock
dragonstock / Adobe Stock
Retrouvez l’édito du Club Finances. Cette semaine retour sur l’étude de la Banque des territoires brandie par l’Association des maires de France pour prouver son incapacité à participer au plan de relance. Mais les chiffres sont à double tranchant.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il faut se méfier des chiffres, surtout quand on veut les utiliser comme moyen de pression politique. L’association des maires de France a par exemple jonglé jusqu’à la crampe avec les données sur l’investissement local fourni par la Banque des Territoires, lors d’un point presse sur les finances locales. Derrière la démonstration des ténors de l’association, pointait la menace que les collectivités ne pourraient pas être au rendez-vous de la relance.

  • Les maires craignent de ne pas pouvoir accompagner le plan de relance

Déjà en soi l’idée est étrange puisque, au quotidien, ce sont davantage les territoires qui portent l’investissement que l’Etat. Environ 55 % de l’investissement total– et non 70 % comme il est souvent dit car ce chiffre ne prend pas en compte les dépenses de R&D ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Virus ou recentralisation fiscale : qui pénalisera vraiment l’investissement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement