Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité publique

Une hausse des effectifs de sécurité dans les communes littorales en période touristique ?

Publié le 09/12/2020 • Par Léna Jabre • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles prévention-sécurité

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Réponse du ministère de l’intérieur : Le ministère de l’intérieur prête une attention particulière à la sécurité des sites connaissant une forte affluence estivale. Chaque année, la direction générale de la gendarmerie nationale met en œuvre un dispositif de protection des populations dont le but est de renforcer les unités de gendarmerie situées dans les secteurs d’affluences saisonnières. Ce déploiement permet d’apporter une réponse de sécurité adaptée aux populations locales comme aux touristes.

Pour la saison estivale 2020, ce sont ainsi 25 départements, principalement situés sur le littoral, qui se sont vu renforcés par des gendarmes mobiles (69 pelotons engagés cette année), des gendarmes départementaux détachés et des réservistes (représentant l’équivalent de 122 500 jours de renfort au total). 17 autres départements, comptant sur leur territoire des sites touristiques parmi les plus visités de France, ont été renforcés par des réservistes opérationnels. Enfin, le régiment de cavalerie de la garde républicaine a contribué à armer 15 postes à cheval sur le territoire métropolitain. Dans ce cadre, les unités littorales des départements de la Manche et du Calvados ont été renforcées chaque jour des mois de juillet et août par 61 réservistes et 25 gendarmes départementaux détachés. Le département du Calvados a également bénéficié d’un poste à cheval implanté à Deauville.

La répartition des forces par l’administration centrale entre les différents secteurs touristiques est le fruit d’une analyse fine de la fréquentation et de l’activité supplémentaire générée en matière de délinquance et d’interventions, rapportées aux effectifs de gendarmerie déjà présents sur place. Cette méthode permet de répartir au plus juste les renforts au plan national.

Le dispositif déployé par la gendarmerie s’est révélé adapté et a permis de maîtriser la délinquance au sein de ces zones d’affluence en dépit d’un nombre de sollicitations en constante hausse. Il a permis de lutter contre toutes les formes de la délinquance et a garanti la sécurité et l’ordre républicain sur l’ensemble du territoire national. En zone de compétence de police, des « renforts saisonniers » de policiers sont déployés chaque année dans les secteurs les plus touristiques pour renforcer les effectifs locaux et répondre aux besoins accrus de sécurité. 11 compagnies républicaines de sécurité (CRS) ont ainsi été déployées du 11 juillet au 24 août 2020 sur des missions de « renforts saisonniers » dans les principales zones touristiques du littoral atlantique et du littoral méditerranéen, soient plus de 800 policiers des CRS, dont près de 90 ont armé des « postes de police et de sécurité des plages » du 11 au 24 août 2020.

Par ailleurs, l’État a continué, cet été, à mobiliser des nageurs-sauveteurs des CRS pour concourir, aux côtés des communes, à la mission de secours en mer et de surveillance des plages et baignades. 295 nageurs-sauveteurs des CRS ont ainsi été mobilisés du 2 juillet au 30 août 2020 dans 60 communes, soit un volume identique à celui de ces dernières années.

Concernant les services territoriaux de la direction centrale de la sécurité publique, ce sont 151 policiers ont ainsi été déployés cet été en « renforts saisonniers », dont 58 policiers engagés en « auto-renforts » (renforcer un ou plusieurs sites de leur département d’affectation) et 93 policiers déployés en « renforts extra-départementaux ». Parmi ces 93 policiers, 80 ont été engagés sur des missions opérationnelles. Par ailleurs, 13 policiers ont été mobilisés pour renforcer les actions de prévention réalisées en faveur des jeunes dans 28 « centres de loisirs jeunesse » (CLJ).

Ainsi, pour la seule sécurité publique, ce sont 145 policiers qui ont spécifiquement été mobilisés cet été pour assurer des actions de prévention tant au sein des CLJ que dans les quartiers. Malgré les contraintes de la situation sanitaire, les équipes des centres de loisirs jeunesse et des commissariats locaux ont su s’organiser afin d’être présentes sur le terrain et favoriser le lien de proximité police-jeunes.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une hausse des effectifs de sécurité dans les communes littorales en période touristique ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement