Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports aériens

Ryanair et Air France se disputent l’aéroport de Marseille

Publié le 27/07/2011 • Par Caroline Garcia • dans : Régions

Après Air France qui avait annoncé le 11 juillet 2011 de grands projets pour l’automne à Marseille, c’est Ryanair qui riposte le 26 juillet avec un programme d’hiver étoffé. Au bénéfice du territoire marseillais !

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les annonces de développement de l’aéroport Marseille-Provence se bousculent. Le 11 juillet 2011, Air France y annonçait l’ouverture à l’automne de la première de ses bases régionales : 30 destinations assurées en vol direct, à des tarifs d’appel attractifs (100 euros pour un AR entre Marseille et Prague ou Mulhouse), sans modification de la qualité du service. La compagnie nationale qui basait depuis toujours ses avions à Roissy révolutionnait ainsi son modèle, s’inspirant de ses concurrentes low cost.

A Marseille, la nouvelle avait été accueillie avec enthousiasme, voir avec soulagement après que l’irlandaise Ryanair avait choisi de supprimer sa seule base française à Marseille pour ne plus être soumise au droit social national.

14 liaisons pour l’hiver 2011-2012 – Mais voilà la compagnie à bas coût qui réattaque en annonçant 14 liaisons maintenues pour l’hiver 2011-2012.
En même temps qu’Air France, Ryanair opèrera donc des vols entre Marseille et Brest, Eindhoven (Pays-Bas) et Milan (Italie).
Elle maintient également ses liaisons avec Nantes et Lille.
Pour autant, la compagnie ne prévoit pas de bouleverser son modèle économique : son personnel sera toujours soumis au droit irlandais et ses avions dormiront dans des aéroports méditerranéens où ses pratiques sont tolérées, comme celui de Rome.

Si les PDG des deux compagnies, Michael O’Leary et Pierre-Henri Gourgeon soutiennent qu’ils ne sont en rien concurrents, il semble qu’un bras de fer soit engagé entre les deux entreprises, au grand bénéfice du territoire marseillais !

7 millions dans le terminal – En 2005, lorsque le conseil général des Bouches-du-Rhône avait investi plus de 7 millions d’euros dans la construction d’un terminal dédié aux compagnies à bas coût (MP2), son objectif était de relancer un aéroport délaissé par les compagnies, notamment par Air France, et condamné par la ligne TGV Méditerranée qui mettait Marseille à trois heures de Paris.
Un choix qui paye aujourd’hui : Air France comme Ryan Air attendent 1 million de passagers annuels.
En cinq ans, l’aéroport a doublé le nombre de ses lignes aériennes régulières directes (104 en 2011). Il connaît depuis sept ans une croissance ininterrompue de son trafic passagers (7,5 millions de passagers en 2010).

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ryanair et Air France se disputent l’aéroport de Marseille

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement