Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Coronavirus

Le jour de carence sera suspendu à compter du 1er janvier, mais sans effet rétroactif

Publié le 07/12/2020 • Par Claire Boulland • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

©Pixavril - stock.adobe.com
La nouvelle suspension du jour de carence pour les agents, du 1er janvier au 16 février prochain, devrait être adoptée dans la nuit du 7 au 8 décembre, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2021 au Sénat. Aucun effet rétroactif n'est prévu à ce stade.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Mise à jour mardi 8 décembre à 10h50]

Le gouvernement a créé la surprise et le soulagement avec le dépôt d’un amendement au projet de loi de finances pour 2021 visant à suspendre, de nouveau, le jour de carence pour les agents atteints du Covid-19.
Mais lundi 7 décembre 2020, ledit amendement avait été retiré juste avant le début de la séance au Sénat.

Au ministère de la Transformation et de la fonction publiques, on explique qu’à ce stade de la lecture du PLF, c’était en réalité au rapporteur général de le déposer. « L’objet

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le jour de carence sera suspendu à compter du 1er janvier, mais sans effet rétroactif

Votre e-mail ne sera pas publié

Tom Chender

09/12/2020 11h49

Pour quelles raisons supprimer ce jour de carence ??? Encore un privilège de plus pour les fonctionnaires….!! Sans compter de ce que cela va coûter à la sécu….

Al

04/01/2021 10h05

Le jour de carence est une incitation implicite à venir travailler malade, ni plus ni moins. Or le gouvernement prône l’isolement des malades, il s’agit donc d’être cohérent entre le discours et la réalité.

Romain Mazon

09/12/2020 02h45

Bonjour
Comme il est indiqué dans l’article, à partir de l’exposé des motifs du projet de loi, il s’agit notamment d’aligner les agents publics sur ceux du privé qui, eux, bénéficient déjà de ce jour de carence pour covid, jusqu’à la fin de l’état d’urgence sanitaire pour l’instant. Jusqu’à l’adoption du texte, ce sont les salariés du privé qui sont privilégiés.
Bonne journée

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement