Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • « Vivre chez soi le plus longtemps possible ne veut pas dire vivre là où on a vécu quarante ans »

[Entretien] Autonomie

« Vivre chez soi le plus longtemps possible ne veut pas dire vivre là où on a vécu quarante ans »

Publié le 07/12/2020 • Par Isabelle Raynaud • dans : France

LucBroussyTwitter
Twitter @lucbroussy
Auteur d'un rapport en 2013 qui avait préfiguré la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement de 2015, Luc Broussy, ancien élu local (PS) et président de France Silver éco, vient de se voir confier une « mission flash » sur l'adaptation des logements au vieillissement de la population, en vue de la future loi « grand âge et autonomie ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vous devez rendre vos propositions pour la deuxième quinzaine de janvier. Mais beaucoup de rapports sont déjà sortis en prévision de la loi « grand âge et autonomie » (GAA). Qu’allez-vous apporter ?

Ce n’est pas un rapport, mais une mission. J’insiste là-dessus car le rapport « Broussy », il date de 2013. J’ai été contacté il y a une dizaine de jours pour alimenter la partie non médicosociale de la loi « grand âge et autonomie ». Les rapports « Libault », « El-Khomri», ou même « Vachey » tournent autour de la partie « action sociale ». Mais le gouvernement s’est rendu compte qu’il y avait un trou dans la raquette qui concerne des millions de gens : les personnes qui vivent chez elles, qui vivent dans ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Vivre chez soi le plus longtemps possible ne veut pas dire vivre là où on a vécu quarante ans »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement