Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre la délinquance

Création d’un pôle national de lutte contre la haine en ligne

Publié le 04/12/2020 • Par Léna Jabre • dans : Textes officiels prévention-sécurité, TO non parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une circulaire relative à la lutte contre la haine en ligne, et signée du ministre de la Justice a été publiée : « les propos haineux, discriminatoires, les appels à la violence sournoise ou directe qu’ils véhiculent sont une atteinte aux fondements de notre société. Leur effet délétère peut conduire au pire ainsi que les récentes attaques terroristes contre la France l’ont dramatiquement illustré ».

Le ministre rappelle que la loi n° 2020-766 du 24 juin 2020 visant à lutter contre les contenus haineux sur internet a créé un observatoire de la haine en ligne qui doit permettre d’appréhender ces faits de manière globale. Son rôle est indispensable pour parvenir à un meilleur ciblage de l’action judiciaire. De plus, un décret du 24 novembre désigne le tribunal judiciaire de Paris pour exercer la compétence nationale, concurrente à celle résultant du droit commun, pour les délits de harcèlement sexuel ou moral aggravé par le caractère discriminatoire au sens des articles 132-76 et 132-77 du code pénal.

Il annonce surtout la création d’un pôle national dédié, effectif dès le 4 janvier 2021, et réalisée à droit constant. Le pôle national de lutte contre la haine en ligne exercera une compétence concurrente lorsque les propos diffusés sur internet visibles depuis n’importe quel point du territoire national seront susceptibles de constituer les infractions suivantes :

  • la provocation directe non suivie d’effet à la commission d’un crime ou d’un délit ;
  • les délits de provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence, d’injure publique, et de diffamation publique à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, réelle ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ou à raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou identité de genre ou du handicap ;
  • le harcèlement moral dès lors que les messages sont publics et qu’ils comportent des éléments  permettant de retenir une circonstance aggravante des articles 132-76 et 132-77 du code pénal.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Création d’un pôle national de lutte contre la haine en ligne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement