Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Suppression des ARS et préfet à la manœuvre : les propositions radicales de la commission « Covid »

Crise sanitaire

Suppression des ARS et préfet à la manœuvre : les propositions radicales de la commission « Covid »

Publié le 03/12/2020 • Par Aurélien Hélias • dans : France

réforme
©Patryssia - stock.adobe.com
Dans son rapport au nom de la commission d’enquête « Covid-19 », le député LR Eric Ciotti préconise ni plus ni moins que de supprimer les agences régionales de santé en y substituant des agences départementales sous l’autorité… du préfet. Une figure plébiscitée par les maires durant la crise sanitaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Des agences paradoxalement centralisées et déconnectées de leur environnement territorial»…  En une formule, le rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur l’impact, la gestion et les conséquences de l’épidémie de Coronavirus semble sceller le sort des ARS, déjà tant décriées par les élus locaux au sortir du premier confinement.
Pour Eric Ciotti,  le défaut de « déconnexion du terrain » des ARS tient d’abord à la réforme de la carte des régions qui, en cinq ans, a fait passer le nombre de ces agences de 26 à 17, estime-t-il dans son rapport dévoilé par le JDD.

Conséquence : ces agences, établissements publics administratifs qui sont placés sous la tutelle du ministère de la Santé et non des services déconcentrés, se seraient un peu plus éloignées encore du niveau départemental, celui-là même qui compte aux yeux du député en matière de gouvernance sanitaire.
« C’est cet échelon, et non celui des grandes régions, qui constitue l’échelle de relation pertinente avec le préfet de département et avec la plupart des élus locaux – notamment les maires, mais aussi les présidents de département, également compétents sur les sujets médico-sociaux. »

Des agences départementales, sous la houlette du préfet

Eric Ciotti suggère ainsi d’en finir avec les ARS « sous leur forme actuelle » et « d’instaurer des agences départementales de santé sous l’autorité hiérarchique des préfets afin de faire de ces agences de véritables acteurs sanitaires de proximité ». Si le député ne prononce pas le terme de… Lire la suite sur le site du Courrier des maires

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : équipements, coûts et protection des agents de A à Z

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Suppression des ARS et préfet à la manœuvre : les propositions radicales de la commission « Covid »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement