Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[LE LABO DES START-UP] Développement local

Les commerces de village prennent vie grâce à la société foncière Villages vivants

Publié le 11/12/2020 • Par Clémence Villedieu • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires

commerce village
Delphotostock/Adobestock
La société foncière Villages vivants attire, sur des territoires en déprise, des investisseurs immobiliers pour créer des activités commerciales dans les villages. Elle permet aux porteurs de projets d'être allégés des coûts liés au local commercial, avec une ingénierie, l’achat des murs et le financement de la rénovation, contre un loyer progressif.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En lançant le programme Petites villes de demain, début octobre, l’Etat a acté une crise majeure qui n’est pas récente : la désertification des commerces dans les petites villes et dans les villages. « On constate, en parallèle, un phénomène positif car nombreux sont les collectifs d’habitants de villages qui s’engagent dans de nouveaux modèles de développement commercial », juge Sylvain Dumas, cogérant de Villages vivants. Pour lui, la création d’une foncière dédiée aux activités d’ESS s’imposait.

C’est chose faite, la SCA foncière solidaire Villages vivants a levé 1,8 million d’euros en actions, prêts participatifs et billets à ordre pour acheter et mettre en location les bâtis qui permettront aux gérants de lancer et de conforter leur activité. Le loyer sera progressif avec une franchise d’un an étalée sur trois ans. Les biens pourront ensuite leur être revendus. En 2017, une association était créée pour lancer le projet, substituée en 2018 par une SCIC qui porte les ingénieries aux collectivités et aux porteurs de projets, les salariés et mène les projets patrimoniaux. La « maison mère » s’appuie sur un capital social constitué par 35 sociétaires (200 000 euros). Les bénéfices sont réinvestis dans la coopérative. Et 300 particuliers ont investi dans des titres participatifs (prêts de haut de bilan de sept ans à un taux annuel de 1,5 %) pour un total de 400 000 euros.

Investissements durables

« La SCI apporte

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les commerces de village prennent vie grâce à la société foncière Villages vivants

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement