Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Les évolutions possibles de la commercialisation des événements sportifs 

Publié le 16/02/2017 • Par laredacADS • dans : Juridique acteurs du sport

Cet article fait partie du dossier

Les droits de retransmission

 

Les grands clubs prônent une libéralisation plus importante de la commercialisation des droits de retransmission. Toutefois, la crise historique connue par le base-ball américain en 1956, qui avait entraîné la fermeture de nombreux clubs suite à une baisse inattendue des droits de rediffusion, ou encore le scandale des matchs truqués du championnat italien (juillet 2006), ou enfin le risque de blanchiment d’argent, amènent à des réflexions de régulation au niveau européen. Alors que l’Italie a rétabli le monopole de la Ligue sur la revente de ses droits, la Commission européenne a publié un livre blanc sur le sport. Elle prône une régulation européenne afin de ne pas fausser la compétition économique.  

 

Par ailleurs, la convergence des médias amène à de nouvelles contraintes. La télévision peut aujourd’hui être reçue par ondes, câble, satellite, ADSL, UMPS. On assiste également à l’émergence de nouveaux supports, tels que le réseau EDGE, l’évolution logicielle, la norme HDSPA offrant un débit de 600 kbit/s en flux continu, DVBH (norme permettant de recevoir les matchs sur tout terminal mobile TDA ou terminal automobile), UMPS (offrant des débits jusqu’à 384 kbit/s ou 128 kbit/s en flux continu). Il est probable que, dans l’avenir, la commercialisation ne sera plus effectuée par support mais par format de diffusion, selon le mode immédiat ou différé, ou encore diffusion linéaire ou sur demande. Un nouveau critère pourrait être le mode de consommation. 

 

La Ligue de football professionnel (LFP) a adressé en avril 2010 aux opérateurs de télévision par ADSL, câble et satellite, une note sur les conditions de distribution d’une chaîne de distribution propre à la LFP, qui diffuserait les matchs de Ligue 2 et différents programmes liés au football : information, cinéma, débats, documentaires… Il s’agit pour la LFP de prendre les devants dans l’hypothèse probable où les offres de l’appel à candidatures pour les droits télé de la Ligue 2 pour les saisons 2010-2011 à 2013-2014 seraient insuffisantes.  

Cet article fait partie du Dossier

Les droits de retransmission

Sommaire du dossier

  1. Les images commercialisées 
  2. Les modalités de commercialisation 
  3. Les exceptions 
  4. Les évolutions possibles de la commercialisation des événements sportifs 

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les évolutions possibles de la commercialisation des événements sportifs 

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement