Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Dossier] Services publics

La tarification ébranlée par la baisse des recettes

Publié le 02/12/2020 • Par Clémence Villedieu • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

chiara-daneluzzi-unsplash
chiara daneluzzi - unsplash - CC by SA 2.0
Les services publics ont subi les effets du premier confinement avec une réduction des recettes pour les collectivités, qui sont aussi confrontées à des pertes potentielles de recettes fiscales dues à la mise en place prochaine de la réforme fiscale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la rentrée, la métropole de Bordeaux a lancé un chantier pour instaurer une tarification progressive du stationnement, la ville et la métropole de Rennes ont décidé la gratuité des services culturels et la métropole de Nantes a annoncé une baisse de 20 % du prix des abonnements des transports en commun. En début de mandat, le changement sur les tarifications est l’un des gestes forts des équipes municipales, un moyen pour elles de marquer leurs engagements. Cette remise à plat peut se révéler d’autant plus nécessaire que « les collectivités sont à des niveaux très différents les unes des autres. Si toutes ont beaucoup travaillé sur les dépenses, des efforts restent à faire en matière de recettes », constate Séverine Fournier, cheffe du service « contrôle de gestion interne » d’Annecy ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La tarification ébranlée par la baisse des recettes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement