Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Décentralisation

Crise sanitaire, finances locales et séparatisme : le coup de gueule des maires

Publié le 24/11/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, Actu experts finances, France

AMF 2
D.R.
Malgré l’annulation de son congrès, l’AMF donne de la voix pour dénoncer une reprise en main de l’Etat à tous les étages. Un combat pour lequel elle peut compter sur le soutien des associations catégorielles de maires.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La séance avait un petit parfum de congrès des maires, avec l’allocution de bienvenue de la première magistrate de Paris, Anne Hidalgo (PS). Il s’agissait pourtant d’une simple conférence de presse. Reconfinement oblige, l’AMF a dû faire une croix sur son congrès des 24, 25 et 26 novembre 2020.

Cela n’a pas empêché l’association d’adresser un message musclé à l’exécutif. Son président François Baroin (LR) a dit tout le mal que lui inspirait la gestion de la crise sanitaire. Une poignée d’heures avant l’allocution présidentielle, l’ancien ministre a dénoncé « une faillite de l’Etat sur la logistique ». Il s’en est particulièrement pris à « la mesure unilatérale » de fermeture des magasins non-alimentaires.

François Baroin a réclamé une « territorialisation  ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Crise sanitaire, finances locales et séparatisme : le coup de gueule des maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement