logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/708948/loi-securite-globale-les-associations-delus-emettent-des-reserves/

SÉCURITÉ
Loi Sécurité globale : les associations d’élus émettent des réserves
Mathilde Elie | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 24/11/2020 | Mis à jour le 25/11/2020

Après une longue semaine de débats, les députés ont voté, mardi 24 novembre, la proposition de loi Sécurité globale. Si les associations d’élus saluent ses dispositions principales, notamment l’élargissement des compétences des policiers municipaux, elles craignent que cela engendre un désengagement des forces régaliennes. Elles pointent aussi des oublis, comme la question de la prévention de la délinquance.

Globalement c’est un satisfecit. Mais les élus restent sur leur garde. Vendredi 20 novembre, les députés sont venus à bout des débats sur la proposition de loi Sécurité globale soutenue par les députés LREM Alice Thourot et Jean-Michel Fauvergue. Un texte qui consacre une large partie aux polices municipales et à l’élargissement de leurs compétences dans le cadre de l’expérimentation voulue par le gouvernement. Ainsi, les policiers municipaux des villes qui se porteront candidates pourront constater de nouvelles infractions parmi lesquelles l’entrave à la circulation publique, la vente à la sauvette ou les actes de vandalisme.

  • Loi Sécurité globale : l’Assemblée nationale enrichit le volet « police municipale »

Préserver la complémentarité

Reste ...

POUR ALLER PLUS LOIN