Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2021

PLF 2021 : les sénateurs dénoncent « le jeu de bonneteau » du plan de relance

Publié le 19/11/2020 • Par Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

senat-facade-nord-2
Le Sénat
Après l'Assemblée nationale, le projet de loi de finances pour 2021 arrive au Sénat. Lors d'une conférence de presse, le nouveau président de la commission des finances (PS), Claude Raynal, et le nouveau rapporteur général du Budget (LR), Jean-François Husson, ont regretté un manque de lisibilité du plan de relance et un manque de compensations prévues pour les collectivités sur la baisse des impôts de production.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Problème de lisibilité, jeu de bonneteau »… Les critiques de la commission des finances du Sénat fusent contre le budget 2021 de l’exécutif et, en particulier, son plan de relance. Lors d’une conférence de presse de présentation du projet de loi de finances pour 2021, le nouveau rapporteur général du Budget (LR), Jean-François Husson, a dénoncé le plan de relance comme « un budget de rattrapage pour toutes les actions que le gouvernement aurait pu, aurait dû conduire dans un PLF traditionnel » et a déploré le choix du gouvernement de déconcentrer plutôt que de décentraliser un certain nombre de dispositifs « sans coordination avec les collectivités ».

En effet, selon Jean-François Husson, les dispositifs les plus importants seront mis en ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

PLF 2021 : les sénateurs dénoncent « le jeu de bonneteau » du plan de relance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement