Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Non classé
  • PANZANI S’ENGAGE AUPRÈS DES COOPÉRATIVES AU SEIN DE LA FILIÈRE BLÉ RESPONSABLE FRANÇAIS

Cet article vous est proposé par PANZANI

PANZANI S’ENGAGE AUPRÈS DES COOPÉRATIVES AU SEIN DE LA FILIÈRE BLÉ RESPONSABLE FRANÇAIS

Publié le 25/11/2020 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

visuels-article-blé-FR-v4_engagement-coopérative
D.R.
C’est à travers des engagements forts et responsables que Panzani agit aux côtés des coopératives afin de valoriser la culture du blé dur ainsi que le travail des agriculteurs.

LE MARCHÉ DU BLÉ DUR EN FRANCE : QUELS ENJEUX POUR LE MONDE AGRICOLE ?

 

La chute des surfaces agricoles de blé dur s’accélère en France depuis quelques années

En 2020, la récolte de blé dur a atteint 1,3 million de tonnes contre 2,1 millions en 2017. C’est la plus faible récolte de ces dix dernières années.

Notre agriculture subit de nombreuses épreuves : la baisse des aides de la PAC (politique agricole commune), des cours mondiaux bas, une augmentation de la fréquence et de l’intensité des incidents climatiques, ou encore la perte de surfaces agricoles due à l’urbanisation (-16 % de surface utilisée depuis soixante ans). Nicolas Prévost, responsable commercialisation Collecte Grandes Cultures de la coopérative Arterris, explique que « la réduction des surfaces en France est continue depuis 2017, avec des dynamiques variées suivant les régions. Nous avons perdu 45 % des surfaces dans le sud-est depuis 2017. Dans le sud-ouest, la tendance ne s’est accélérée qu’à partir de la campagne de 2019, avec une perte de 35 % qui faisait suite à la récolte de 2018, fortement marquée par des conditions climatiques désastreuses et des prix bas ».

Préserver la culture du blé dur sur notre territoire national devient donc un véritable enjeu, c’est pourquoi Panzani Food Service vous garantit un sourcing 100 % français.

 

Une recherche continue pour sauvegarder la culture et la haute qualité du blé dur français

Dans une perspective d’amélioration constante de la qualité du blé proposé, un réel travail de sélection des variétés et d’amélioration des pratiques agricoles est réalisé par Panzani, les producteurs et les coopératives. Aujourd’hui, le blé dur français est reconnu pour sa qualité dans la fabrication des pâtes alimentaires. En effet, selon Nicolas Prévost, « le travail réalisé par la sélection variétale et l’accompagnement agronomique de la production, associés à l’expertise dans le travail du grain et le stockage permet de répondre au mieux aux attentes des industriels. De plus, les pratiques culturales ont considérablement évolué ces dernières années pour accompagner la transition agroécologique et répondre aux attentes de la société dans ce domaine ».

visuels-article-blé-FR-v4_qualité-blé

 

LA COOPÉRATIVE ARTERRIS : UN ACTEUR ENGAGÉ SUR SON TERRITOIRE

 

La coopérative Arterris accompagne ses 25 000 adhérents agriculteurs dans le développement de leurs exploitations. C’est aussi en tant qu’intermédiaire qu’Arterris maintient un lien privilégié entre les agriculteurs et le groupe Panzani. Ainsi, Panzani et la coopérative entretiennent une relation historique depuis plus de vingt ans.

Cette union de proximité régionale permet non seulement de participer au maintien du tissu industriel français, mais c’est aussi pour la coopérative Arterris, « un moyen de garantir des débouchés pour le blé des agriculteurs ». Les actions menées au sein des filières valorisent le travail des agriculteurs.

 

 

LE TRAVAIL DE CO-CONSTRUCTION ENTRE PANZANI ET LES COOPÉRATIVES

 

LES CONTRATS-CADRES : UNE IMPLICATION DE CHACUN DANS LA FILIÈRE

La relation entre Panzani et Arterris est encadrée par un contrat-cadre d’approvisionnement qui engage une part significative de la collecte de la coopérative. Cet engagement est pluriannuel et s’étend sur trois ans. Il définit le volume, les conditions de production et les exigences qualitatives concernant les matières premières livrées.

 

LA CO-CONSTRUCTION DES CAHIERS DES CHARGES : UN TRAVAIL DE VALORISATION DU BLÉ DUR CONTINU

En parallèle des contrats-cadres d’approvisionnement, Panzani et les coopératives co-construisent des cahiers des charges stricts et spécifiques, décrivant l’amélioration continue des productions en termes de qualité. Aujourd’hui, Panzani développe notamment la filière blé responsable français avec les coopératives, dans le but de garantir une juste valorisation et une juste rémunération de la production et du travail des agriculteurs.

L’objectif de Panzani est de participer au développement de l’agriculture française en continuant la dynamique initiée depuis plus de deux décénnies avec les coopératives.

 

 

LE DÉVELOPPEMENT DES CIRCUITS COURTS ET DU LOCAL

visuels-article-blé-FR-v4_enjeux-local

Aujourd’hui, en France, l’heure est aux cultures locales et à la recherche des meilleures pratiques agricoles. Panzani est aux côtés des coopératives et des céréaliers pour privilégier et développer la culture du blé dur de haute qualité sur le territoire français !

visuels-article-blé-FR-v4_alternatives

Dans un projet commun d’amélioration de la qualité de cette céréale, Panzani, les agriculteurs et les coopératives se mobilisent pour garantir des blés avec zéro résidu de pesticides*. Pour atteindre cet objectif, ils travaillent étroitement pour mettre en œuvre des itinéraires culturaux issus de l’agroécologie et de techniques agronomiques innovantes, avec l’aide d’experts reconnus. Cela passe par trois actions clés :

  • Privilégier les alternatives naturelles du champ à l’assiette.
  •  Favoriser de bonnes pratiques de stockage et de culture issues de l’agroécologie.
  • S’accompagner d’experts, garants de la démarche.

Cette relation engagée entre Panzani et les coopératives permet de soutenir activement l’agriculture française. En effet, comme expliqué par Nicolas Prévost : « Les actions menées en collaboration avec Panzani contribuent à maintenir un tissu industriel régional. En valorisant la production de blé dur dans le temps, nous garantissons des débouchés pérennes aux récoltes des adhérents de la coopérative, dans un contexte agricole régional et face à des marchés mondiaux de plus en plus tendu. »

Cette relation de confiance dans la durée est un engagement fort grâce auquel Panzani et la coopérative contribuent très concrètement à une amélioration continue au bénéfice de tous les acteurs de la filière de blé dur et d’une qualité produit constante pour les consommateurs.

 

* D’ici 2025, moins de 0,01 mg/kg.

 

Contenu proposé par PANZANI 

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

PANZANI S’ENGAGE AUPRÈS DES COOPÉRATIVES AU SEIN DE LA FILIÈRE BLÉ RESPONSABLE FRANÇAIS

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement