Revue de presse

Transports – Artificialisation – Masques – Pollution… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

Keolis

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 7 13 novembre sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : environnement, déchets, transports...

Combien ça coûte – Le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a présenté cette semaine le budget de son ministère pour l’année 2021. Interrogé par le Sénat, il a rappelé que l’enveloppe globale de 3,7 milliards d’euros (17% d’augmentation par rapport à l’an dernier) serait affectée notamment aux transports en commun, à la filière aérienne et au secteur ferroviaire. Mais un article de Public Sénat souligne les réserves émises par les sénateurs, dont certains craignent que la part du Plan de relance consacré aux transports en commun soit surtout un jeu d’écriture budgétaire plus qu’un réel apport de crédits nouveaux [lire aussi notre article]. L’avenir des petites lignes ferroviaires a aussi fait l’objet de longs échanges. Certains sénateurs ont exprimé leur inquiétude de voir ce sujet oublié en raison des conséquences financières de la crise actuelle.

Zéro pointé – Alors que l’objectif « zéro artificialisation nette » a été inscrite en 2018 dans le plan biodiversité du gouvernement, Le Monde constate que la « consommation » d’espaces naturels est à la hausse depuis 2017 après quelques années de fléchissement [lire aussi notre article]. Si les acteurs économiques sont appelés à « compenser » ou « renaturer » pour chacune de leurs constructions, l’article souligne que cette mesure n’a rien de contraignant. En cause, en particulier, le « flou » qui entoure la définition d’artificialisation. Et pourtant, de nombreux élus se seraient emparés du sujet. C’est ainsi que de nombreuses rivières urbaines ont été renaturées.

Bas les masques – Face à la consommation croissante des masques de protection contre la Covid-19, des collectivités territoriales commencent à mettre en place des filières de recyclage. Même si, pour le moment, les entreprises capables de transformer les masques sont encore rares, un reportage d’Europe 1 prend l’exemple de Tours métropole pour expliquer ce qu’il est possible de faire. Dans cette agglomération de 300 000 habitants, près de 80 tonnes de déchets de masques sont jetées chaque mois. 100 points de collecte ont été installés sur le territoire avec des tubes transparents, un pour les masques chirurgicaux, et l’autre pour ceux en tissu.

Air pur – La notion « zéro pollution » va-t-elle s’imposer au niveau européen ? La Commission européenne a en effet lancé sur son site Internet une consultation publique sur un plan d’action appelé « Vers une ambition zéro pollution pour l’air, l’eau et les sols » qui s’inscrit dans le Pacte vert pour l’Europe [lire aussi notre article]. L’objectif est de favoriser des initiatives propres autour de l’énergie, l’industrie, la mobilité, l’agriculture, la biodiversité et le climat. L’idée est d’inscrire cette notion « zéro pollution » dans toutes les politiques et outils d’investissement de l’Union européenne.

Data center – Selon une étude de la Commission européenne, citée par Actu Environnement, la consommation d’énergie des centres de données des Etats membres devrait passer de 2,7% de la demande d’électricité en 2018 à 3,2% d’ici 2030. Une perspective qui incite l’UE à se doter de centres de données climatiquement neutres et plus économes en énergie. Mais l’étude souligne aussi la complexité de l’enjeu même si certaines solutions existent.

En (co)voiture – Après Grenoble, la métropole de Rennes lance aussi sa ligne de covoiturage [lire aussi notre article]. Comme l’explique Ouest France, à partir de janvier prochain, les usagers pourront bénéficier de cette ligne reliant quatre communes de l’agglomération, émaillée de cinq arrêts abrités équipés de panneaux lumineux. Cette initiative, baptisée, Star’t, sera disponible via une application.

Trottinettes – Déjà présente à Paris, Grenoble, Lyon et Bordeaux, la société de trottinettes électriques en libre-service Tier a annoncé une nouvelle levée de fonds de 250 millions de dollars. Le Progrès explique que cette manne doit permettre de développer un réseau de bornes de chargement. On ignore encore si elles seront installées en France.

Et aussi…

Avant, peut-être, d’obtenir le droit de commercialiser une ligne de voyageurs [lire aussi notre article], la première coopérative ferroviaire française, Railcoop, exploitera une ligne de fret dans le Sud-Ouest [Actu transport logistique] ;

L’agence de l’eau Loire-Bretagne lance, sur son site Internet, un service dématérialisé de demande d’aide financière disponible pour tous les appels à projets et à initiatives ;

La ville de Paris accorde à une filiale de Total la concession de son parc de bornes de recharge pour véhicules électriques. 840 points de charge supplémentaires seront installés [Les Echos].

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP