Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Politiques culturelles

Et si une mission parlementaire clarifiait le budget de la culture ?

Publié le 12/11/2020 • Par Hélène Girard • dans : Actu experts finances, Actualité Culture, France

aurelie foucher 600x400
Pierre Lucet-Penato
Alors que les parlementaires planchent sur le budget 2021, Profedim, syndicat professionnel du spectacle vivant musical du secteur public, plaide pour la création d’une mission dédiée aux crédits de la Rue de Valois. Objectif : évaluer chaque année l'exécution d'un budget très opaque et tracer les crédits destinés aux acteurs en région.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les professionnels de la culture s’accordent sur l’absence de lisibilité du budget de la Culture. En 2021, l’exercice d’analyse budgétaire s’annonce même une gageure. A la faveur d’un débat au Sénat sur le spectacle vivant, organisé le 27 octobre, Aurélie Foucher, déléguée générale de Profedim, syndicat professionnel du spectacle vivant musical (1), a réclamé une mission parlementaire ad hoc pour évaluer l’exécution budgétaire des crédits de la culture.

Devant la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, vous avez pointé l’opacité du budget de la culture. Pourquoi ?

Tous les ans, nous faisons le même constat : la complexité du budget de la culture est extrême, ce qui fait de la lecture du projet de loi de finances (PLF) et du suivi de l’exercice ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Et si une mission parlementaire clarifiait le budget de la culture ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement