[Infographie] Marchés publics

Le secteur des travaux publics tire la sonnette d’alarme

Par • Club : Club Techni.Cités

Les chiffres publiés par la Fédération Auvergne-Rhône-Alpes des travaux publics inquiètent tout le secteur : avec la chute des appels d'offres, l'activité est presque à l'arrêt. La fédération appelle ainsi à un choc de la commande publique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Au coeur de la crise sanitaire et alors que l’activité économique est ralentie par le deuxième confinement, la Fédération Auvergne-Rhône-Alpes des travaux publics publics (FRTP) tire la sonnette d’alarme. Lors d’une conférence de presse, les responsables du secteur ont en effet appelé à un « choc de la commande publique ». « En étant reconnu comme activité prioritaire, on nous reconnaît notre capacité à nous organiser », souligne Pierre Berger, président de la FRPT. Or, selon les chiffres avancés par la fédération, la commande publique est à l’arrêt, comme le montre le comparatif des appels d’offres publiés ces deux dernières années.

CLUB_01_11_2020_Infog

[Cliquez pour agrandir]

Selon la FRTP, ni la crise sanitaire ni les finances des collectivités expliquent cette situation. « Avec l’application des protocoles, nous avions pu reprendre l’activité au bout de trois semaines lors du premier confinement, d’autant que les carnets de commande étaient pleins », se remémore Pierre Berger. Selon lui, les collectivités locales bénéficient d’une trésorerie suffisante pour lancer des projets. « Il n’y a pas de raison objective à ce que l’activité ne reparte pas, à l’exception de la frilosité des élus ». Et de rappeler que, au-delà des constructions neuves, les collectivités doivent aussi assurer une part importante de l’entretien de l’existant.
Comme le montrent les deux infographies ci-dessous, le secteur est fortement touché aux niveaux régional et communal.

CLUB_03_11_2020_Infog

[Cliquez pour agrandir]

CLUB_02_11_2020_Infog

[Cliquez pour agrandir]

Pour booster le secteur, la FRTP a ainsi publié un guide à destination des (nouveaux) élus pour leur présenter toutes les aides financières disponibles, notamment certaines « dotations et subventions de l’Etat sous-utilisés. Les collectivités territoriales doivent relancer les appels d’offres ».

Et Pierre Berger de conclure, alarmiste : « L’activité routière est la plus touchée. Certaines entreprises n’ont que 4 à 5 semaines de visibilité. Le retard perdu aujourd’hui ne se rattrape pas. »

Commentaires

1  |  réagir

13/11/2020 05h30 - Philippe Charles

Et oui, il va falloir s’y faire, y compris dans le BTP, la crise est bel et bien là. De plus l’acceptabilité sociale des travaux de bétonnage est de plus en plus réduite, souvent à juste titre d’ailleurs.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP