Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Les champions de la commande publique]

Alimentation : la logistique laisse les TPE à l’écart

Publié le 16/11/2020 • Par Alexandre Léchenet Romain Mazon • dans : Dossiers d'actualité, France

Cantine
©Nachbelichtet/AdobeStock
La Gazette des communes, avec Vecteur plus, a identifié dans chaque secteur, les champions de la commande publique dans les collectivités. Retrouvez les TPE et PME qui s'en tirent le mieux dans le secteur de l'alimentation

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

La commande publique dans tous ses états

Comme pour d’autres secteurs, le volume d’appels d’offres en alimentation a baissé entre octobre 2018-2019 et octobre 2019-2020, de presque 15 %. Mais les montants attribués sont en hausse, de 7 % (pour plus de 240 millions d’euros, selon les données de Vecteur plus)(1). Le marché reste dominé par les PME, en montants comme en nombre de lots attribués, tandis que la part des grandes entreprises croît, elle aussi.

La part des TPE reste faible

alimentation_montantsalimentation_nombre

Cette part importante acquise aux PME ou aux grandes entreprises a une explication. « Si l’on veut se rassurer sur la logistique, on privilégie de gros opérateurs. A l’inverse, en allotissant, on ouvre son marché à de petites  entreprises », note Annie Pinquier, directrice générale d’Agriate conseil.
Mais, alors que la loi « Egalim » a deux ans, « la part des TPE reste faible. Peut-être que leur modèle n’est pas encore mature, et qu’elles ne sont donc pas retenues pour des raisons logistiques », suppose-t-elle.

En revanche, la hausse tendancielle de la valeur des lots plaide en faveur « d’un approfondissement des démarches qualitatives ». Le défi à relever par les fournisseurs, pour les prochaines années, tient aux nouvelles obligations de traçabilité des produits, qui permettront aux collectivités de communiquer finement sur ce qu’elles servent. Un besoin favorable aux grands du secteur, mieux outillés pour fournir ces systèmes d’information.

PME, TPE, qui arrive en tête ?


Voir la définition des quatre indicateurs

Parmi les géants du secteur, on retrouve :

  1. Pomona (sous plusieurs entités), avec près de 30 millions d’euros attribués cette année, et plus de 56 millions sur les trois dernières années ;
  2. Sysco France SAS (Davigel notamment) avec presque 15 millions cette année, et plus de 42 sur les trois dernières années
  3. Socopa Viandes (4,2 millions ; 13,3 millions)
  4. Pro A Pro Distribution (sous plusieurs entités).

Christophe Evreux, directeur des opérations de Cercle vert et Michel Marais, directeur commercial

« La loi “Egalim” a eu un effet sur les achats des collectivités, en accélérant la demande sur les produits bios ou l’ancrage local des produits.
Notre propre ancrage local et le fait d’être un groupe familial, donc agile, nous ont permis de répondre à un besoin de personnalisation des demandes. Nous avons pu sourcer des producteurs locaux de quinoa, pâtes, lentilles… Il existe depuis quelques années une tendance au regroupement des commandes, avec des marchés concernant plusieurs dizaines de lycées. Les appels d’offres sont mieux construits, avec une présence systématique de produits bios, ce qui peut accroître les coûts. Mais, en parallèle, le critère “prix” n’est plus forcément prépondérant. »

Données, indicateurs, secteurs… Comment nous avons travaillé

Pour identifier les entreprises championnes de la commande publique des collectivités, nous avons travaillé à partir de la base de données constituée par Vecteur plus. Nous nous sommes concentrés sur les TPE et les PME, et avons choisi quatre indicateurs, liés aux montants attribués et aux territoires où les entreprises opèrent.
La base de données de Vecteur plus contient une grande partie des marchés des collectivités. La plupart de leurs montants globaux sont connus (pour plus de 99 % des marchés en 2019-2020). La moitié de ces valeurs sont projetées par Vecteur Plus en fonction de différents critères.

Les marchés sont triés en secteurs thématiques par Vecteur plus. Nous les avons ajustés pour réintégrer certains marchés : les achats de vidéosurveillance, classés pour la plupart en « construction », ont ainsi été regroupés dans « sécurité et sûreté ».

A partir des montants identifiés, nous avons créé quatre indicateurs :

  1. un sur les montants des marchés attribués entre octobre 2019 et octobre 2020, pour valoriser les entreprises qui ont le plus emporté de marchés durant l’année,
  2. un sur ceux des marchés attribués entre 2017 et 2020, afin de tenir compte des pics liés aux marchés pluriannuels.
  3. Le troisième indicateur, l’ancrage local, identifie les entreprises dont les montants attribués dans le secteur concerné au sein de leur région d’implantation sont les plus importants. Seules les entreprises ayant plus d’un marché attribué ont été retenues.
  4. Enfin, le quatrième indicateur, l’expansion territoriale, donne une idée des entreprises qui ont réussi à aller au-delà de leur département d’installation, en comptant le nombre de départements dans lesquels l’entreprise a emporté des marchés.

bandeau-open-data

Notes

Note 01 Vecteur plus est une filiale du Groupe Infopro Digital auquel appartient la Gazette des communes Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alimentation : la logistique laisse les TPE à l’écart

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement