Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Politique de la ville

Médiation : les Pimms en surchauffe dans les quartiers populaires

Publié le 10/11/2020 • Par Véronique Vigne-Lepage • dans : Actu expert santé social, France

Venissieux-Minguettes-banlieue-HLM
Nirckly / Wikimedia commons CC 3.0
Les deux confinements successifs mettent nombre d'habitants des quartiers politique de la ville en difficulté dans leurs démarches d'accès aux services publics. Conçus pour les aider, les Points information médiation multiservices (Pimms) doivent pourtant faire face à un fonctionnement contraint par les consignes sanitaires... et à un accroissement de leurs missions.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors qu’ils avaient dû fermer lors du premier confinement, les Points information médiation multi-services (Pimms) sont ouverts pour celui de cet automne. Mais dans les quartiers populaires, ces associations d’aide aux démarches auprès de la Caf, la Sécurité sociale, EDF…, doivent faire face à un flux croissant de demandes.

« La tendance était déjà la hausse depuis quelques années, du fait de la dématérialisation de nombreuses démarches administratives, assure Jean-Sébastien Barrault, directeur des Pimms de Cergy et de Garges-Sarcelle, mais le confinement du printemps a créé « un effet de bouchons, qui perdure : des personnes ont par exemple perdu le RSA parce qu’elles n’ont pas déclaré certaines choses pendant trois mois et il faut à présent les aider à ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Médiation : les Pimms en surchauffe dans les quartiers populaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement