Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Territoires
& Talents

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Territoires et talents

Nantes Ville et Métropole

Cet article vous est proposé par Nantes Ville et Métropole

« Nous recrutons chaque année 1 000 nouveaux collaborateurs »

Publié le 23/11/2020 • Par Territoires et Talents • dans : Contenu partenaire

Patrick COROYER, Directeur du Département RH
Patrick COROYER, Directeur du Département RH Crédit photo | Patrick Garçon | Nantes Métropole
La ville et la métropole de Nantes sont en pleine expansion. Patrick Coroyer, directeur du département ressources humaines pour la ville, la métropole et le Centre communal d’action sociale (CCAS), nous explique les enjeux actuels en termes de recrutement.

La ville et la métropole nantaise sont des territoires très dynamiques. Quelles sont les principales politiques menées ?

Nous sommes effectivement en pleine croissance économique et démographique. Nantes, c’est aujourd’hui 307 000 habitants ; sa métropole, 639 000. C’est un territoire très attractif en termes d’emplois et la ville accueille chaque année 4 000 nouveaux habitants. Il nous faut donc répondre à cette attractivité et adapter la métropole aux nouveaux enjeux. Cela suppose de mettre en œuvre des projets structurants en matière de transport avec notamment l’extension de lignes de tramway, l’agrandissement du pont Anne de Bretagne pour franchir la Loire, le développement de pistes cyclables, etc. Cela suppose aussi de construire les équipements publics nécessaires : crèches, écoles, centres sociaux, piscines, stades, médiathèques, lieux culturels …

Nantes est donc une collectivité qui recrute…

La ville, la métropole et le CCAS rassemblent 7 500 permanents et 850 agents temporaires. Si on ajoute les stagiaires, les apprentis et les vacataires, cela fait 10 000 employés ! Les besoins sont importants et nous recrutons chaque année environ 1 000 nouveaux collaborateurs. Nous recherchons dans tous les secteurs puisque nous recensons 150 métiers différents. Les directions les plus pourvoyeuses d’emploi sont l’éducation avec 1 100 titulaires pour 113 écoles publiques et les directions liées à l’usager (espaces verts, eau, petite enfance, sports) qui comptent chacune 300 à 500 agents. Le CCAS est aussi un pôle très important avec 650 agents, de même que les directions techniques de la métropole (nettoiement, déchets notamment).

Quels sont les métiers les plus en tension ?

Pour assurer le fonctionnement de ses EHPAD, la Ville de Nantes recrute en continu des aides-soignants

Pour assurer le fonctionnement de ses EHPAD, la Ville de Nantes recrute en continu des aides-soignants

Nous avons beaucoup de mal à recruter des auxiliaires de soins et des infirmiers pour nos six Ehpad municipaux. C’est un sujet majeur car Nantes mène une politique forte en faveur des aînés et nos besoins ne cessent de croître. Nous sommes, sur ces métiers, en concurrence avec la fonction publique hospitalière qui a, elle aussi, beaucoup de mal à trouver des candidats.

Vous manquez aussi de techniciens…

Nantes métropole recherche des techniciens dans différents domaines : eau, assainissement, informatique...

Nantes métropole recherche des techniciens dans différents domaines : eau, assainissement, informatique…

Oui ! Il est très difficile de recruter des techniciens, notamment dans deux secteurs : les ressources numériques et les risques chimiques ou liés à l’eau. Or, ce sont des métiers clés. Nous déployons le télétravail, nous travaillons sur la dématérialisation, nous renforçons la sécurité informatique… Nous avons donc besoin de techniciens en ressources numériques. Nous manquons aussi cruellement de techniciens formés aux risques chimiques ou aux risques de l’eau. Il n’y a pas assez de candidats sur le marché et, là aussi, nous sommes en concurrence avec le privé qui propose souvent des salaires plus conséquents.

Une politique de non-discrimination

Comment faites-vous alors pour attirer ces candidats vers la fonction publique territoriale ?

Nous sommes depuis plusieurs années engagés dans une politique de non-discrimination avec des labels diversité et égalité professionnelle femmes-hommes. Dans ce cadre, nous avons mis en place des process pour garantir à tous, à compétences égales, des parcours équitables. Nous avons déjà formé 5 000 agents à la lutte contre les discriminations. Et tous les ans, nous formons en moyenne 300 managers aux techniques de recrutement non discriminantes. Nous mettons aussi l’accent sur la formation continue : chaque année, plus de la moitié de nos collaborateurs bénéficie d’une formation. Enfin, nous favorisons la mobilité interne afin de permettre une évolution à nos agents, et ce tout au long de leur carrière.

Vous avez aussi mis en place une politique sociale avantageuse…

Nantes est plutôt bien placée en la matière avec une participation financière pour la mutuelle et la prévoyance, des prestations pour les enfants, des tickets restaurants, etc. Et contrairement à une idée reçue, les salaires ne sont pas inintéressants. A Nantes, le salaire le plus bas se situe 20 % au-dessus du Smic.

Quel est le processus de recrutement ?

Le processus est entièrement dématérialisé : les candidats répondent à nos offres d’emploi via une plate-forme sur le site Internet de la collectivité. Un premier tri est effectué sur la base de critères objectifs (compétences techniques et/ou managériales, expérience sur poste similaire…) par un agent du département RH. Les candidats réalisent ensuite un entretien face à un jury mixte composé d’un représentant du département RH mais également d’un membre de la direction qui recrute. Si la nature du poste l’exige, des tests techniques ou de mises en situation peuvent être pratiqués. Nous pouvons également, notamment pour les encadrants, faire appel à un cabinet extérieur qui réalise des tests de positionnements managériaux.

Les agents ont souvent une famille, un.e conjoint.e, des enfants qu’un déménagement peut inquiéter. Que leur dites-vous ?

Nantes est une ville d’avenir ! Nous sommes sur un bassin d’emploi riche qui offre de nombreuses opportunités en termes d’emploi. La métropole ne compte pas moins de 50 000 étudiants et de nombreuses écoles prestigieuses. L’offre culturelle est riche et variée. Et le logement reste, même si les prix augmentent, encore accessible.

Les offres d'emploi de Nantes Ville et Métropole (44) TOUTES LES OFFRES

Commentaires

« Nous recrutons chaque année 1 000 nouveaux collaborateurs »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement